Les femmes afghanes interdites d'université

Depuis ce mardi, les universités afghanes sont interdites aux femmes. Plusieurs dizaines de femmes sont descendues manifester à Kaboul en signe de protestation.

Une restriction brutale qui entre en vigueur avec effet immédiat


Depuis ce mardi, les universités afghanes sont interdites aux femmes. Ce jeudi matin, elles sont descendues manifester dans la capitale, Kaboul. Une vingtaine de femmes ont protesté leur défiance contre le régime taliban qui leur a interdit d'étudier à l'université. Leur principal slogan: “pain, travail liberté”. Certaines femmes ont dès lors été arrêtées par des femmes policières.
Cette militante a choisi de rester en Afghanistan pour aider les femmes


Cette nouvelle atteinte aux droits des femmes en Afghanistan a été un choc pour bon nombre de jeunes filles du pays déjà privées de l'enseignement secondaire depuis près d'un an. Une restriction brutale qui entre en vigueur avec effet immédiat malgré les nombreuses condamnations internationales que cela a suscitées. Depuis le retour des talibans au pouvoir, la situation des femmes s'est progressivement dégradée avec notamment l’interdiction d'entrer dans des parcs et jardins à Kaboul ou encore l'interdiction de voyager sans un parent masculin.
Elle est devenue la plus jeune maire en Afghanistan


avatar
Brut.