Russie et Ukraine : 5 dates pour comprendre les tensions

De l'ukrainisation par Lénine à l'invasion par Vladimir Poutine, 5 dates clés sur les tensions Russie - Ukraine par un historien.

En 1932, Staline déclenche une famine en Ukraine

Considérée par la Russie comme le berceau de sa nation, l’Ukraine appartient d’abord à l’Empire russe, puis intègre l’URSS dès sa création en 1922. A partir de 1929, "Staline a pour projet de faire de l’URSS une grande puissance économique grâce à la collectivisation des terres. Cette nationalisation culmine avec “l’Holodomor”, l’extermination par la faim, une famine qui fera à peu près, selon les sources, 2,5 à 5 millions de morts. Cet événement résonne encore aujourd’hui en Ukraine, il est considéré, depuis 2006, comme un génocide orchestré par la Russie soviétique” explique Adrien Nonjon, Docteur en histoire à l’Inalco, spécialiste de l’Ukraine.

En 1991, c'est la chute de l'URSS. L'Ukraine devient indépendante. "C’est aussi la perte d’un symbole politique et mémoriel car l’Ukraine représentait pour la Russie le bassin civilisationnel du monde slave” précise Adrien Nonjon. En 2013, la révolution de Maïdan éclate au départ pour une question de signature d'accords de libre-échange puis pour que le président démissionne. "Le Président Viktor Ianoukovytch est destitué et part en Russie". Autre date importante : 2014 avec l'annexion de la Crimée par la Russie. Avant 2014, la Crimée est une république autonome rattachée à l’Ukraine. "C'est l'étincelle". "C’est l’ensemble de ces enjeux historiques et mémoriels qui nous donne, la trame des événements actuels et qui nous permet en fait de mieux les comprendre”. Retrouvez 6 questions simples sur la crise entre la Russie et l’Ukraine.

avatar
Brut.
24 février 2022 19:09