retour

La crise entre la Russie et l’Ukraine en 6 questions simples

Comprendre la crise Ukraine - Russie en 6 questions : il y a-t-il un risque de guerre nucléaire, débuts, qui sont les alliés, etc.

Pourquoi la Russie s’intéresse à Ukraine, qui sont les alliés russes, est-ce qu’une guerre mondiale peut éclater : Anna Colin Lebedev, enseignante-chercheuse sur les conflits armés des sociétés post soviétiques, répond à six questions très simples sur la crise entre la Russie et l'Ukraine.

1/ Pourquoi la Russie s'intéresse-t-elle à l'Ukraine ?

Anna Colin Lebedev : Il y a plein de raisons à ça. La première, c'est que la Russie et l'Ukraine faisaient partie d'un même pays, l'Union soviétique, il y a 30 ans. Et donc en fait, la Russie a la sensation que tous les pays qui faisaient partie de ce même pays avec elle ont aujourd'hui à avoir une relation spéciale avec la Russie, et que la Russie devrait être leur principal gros partenaire. Quand l’Ukraine s’est détournée de la Russie pour se tourner vers l’Union Européenne, ça a fait mal. D'autre part, l'Ukraine est une voie de passage pour les hydrocarbures que la Russie vend dans l'Union européenne. Enfin, symboliquement, l'Ukraine est importante pour la Russie. On y parle en partie le russe et la Russie, qui est dirigée par Vladimir Poutine considère que le berceau de sa propre civilisation est à Kiev. Alors, perdre le berceau de sa propre civilisation, ça fait quand même mal.

2/ Qui sont les alliés de la Russie ?

Anna Colin Lebedev : La Russie a des alliés, mais je dirais que ce n'est pas l'élément central dans cette histoire. Il y a d'un côté la Biélorussie, qui est aussi frontalière de l'Ukraine, et qui est très proche de la Russie actuellement. Les forces armées russes se sont stationnées en Biélorussie et pourraient attaquer depuis la Biélorussie. Il y a d'autres États, mais ces États sont un petit peu loin. On a par exemple le Kazakhstan en Asie centrale qui est un État allié de la Russie et il pourrait la soutenir militairement, mais je dirai que ça n’apporterait pas grand-chose à la force russe. La Chine, c'est moins évident. Jusqu'à maintenant, il y a des partenariats entre la Russie et la Chine, mais il n'y a absolument pas d'alliance militaire, donc à ce jour, il n'y a aucune raison que la Chine intervienne dans ce conflit armé qui est quand même très, très loin de ses frontières.

3/ Existe-t-il un risque nucléaire ?

Anna Colin Lebedev : La Russie possède l’arme nucléaire. L’Ukraine la possédait il y a 30 ans, mais a décidé de manière unilatérale et volontaire d’abandonner son arsenal nucléaire. Aujourd’hui, ce que l’on sait des forces armées et des armes présentes à la frontière ukrainienne, c’est qu’à priori il n’y a pas de missile nucléaire, mais cette menace d’attaque nucléaire est quelque chose que la Russie brandit régulièrement, en disant : “Attention, s’il y a engrenage, il n’est pas impossible que ça se transforme en une guerre nucléaire”. Et dans une guerre nucléaire, comme vous le savez, il n’y a pas de vainqueur. Retrouvez les trois fois où une guerre nucléaire a failli éclater dans le monde.

4/ Est-ce que toute l'Europe pourrait être impliquée ?

Anna Colin Lebedev : C’est une vraie question. Les Européens n'ont absolument pas envie de combattre, de s'engager dans une guerre, et puis l'Ukraine, si elle était attaquée par la Russie, eh bien ce n'est pas un État membre de l'Union européenne. C'est un État ami, partenaire, etc., mais il n'y a aucune obligation légale pour aucun État en Europe à défendre l'Ukraine. Cependant, autour de l’Ukraine, eh bien, il y a des pays qui sont membres de l'Union européenne et là, il y a quand même une sorte d'obligation de solidarité avec ces pays, et notamment les pays baltes - la Lettonie, la Lituanie et l'Estonie -, qui sont frontaliers de la Russie et qui sont frontaliers de la Biélorussie. Eh bien, ils ont très peur d'être attaqués par la Russie. Alors, si jamais la Russie les attaquait, là, bien évidemment, la donne serait un peu différente.

5/ Est-ce qu'il y a un risque de guerre mondiale ?

Anna Colin Lebedev : Une guerre mondiale ne commence jamais comme une guerre mondiale. Il y a toujours un déclenchement dans un pays à travers une crise : là, dans ce cas-là, entre la Russie et l'Ukraine. Et en fait, aujourd'hui, nous avons pas mal d'autres pays et d'autres acteurs qui sont présents dans cette crise. On a les États-Unis, on a l'OTAN, on a l'Union européenne, on a différents pays de l'Union européenne, donc, effectivement, si le conflit dégénérait, il pourrait concerner un grand nombre d'États. Je dirais que l’Europe serait peut-être l’une des premières à être concernée, parce que ça se passe à ses frontières. Il faut dire que l’Ukraine est frontière de pays de l’Union européenne (UE) et la Russie est également frontière de pays de l’UE.

6/ Comment a commencé le conflit entre la Russie et l’Ukraine ?

Anna Colin Lebedev : C’est une question compliquée. En fait, on pourrait trouver le commencement il y a quelques semaines. On pourrait aussi trouver le commencement il y a huit ans, mais on pourrait aussi se dire que le vrai commencement, c’était il y a 30 ans, etc, etc. Je dirais que s'il y a des choses à comprendre, c'est que la Russie et l'Ukraine sont en guerre depuis 2014, depuis l'annexion par la Russie de la Crimée, qui était une partie du territoire ukrainien, et son intervention armée, dans les républiques de l'est de l'Ukraine qui voulaient faire sécession de l'Ukraine et rejoindre la Russie. Et donc en fait, depuis, on a des forces armées qui se font face, on a aujourd'hui des troupes à la frontière entre la Russie et l'Ukraine, mais les troupes sont là depuis très longtemps. Aujourd'hui, il y en a juste plus, mais c'est une guerre qui ne s'est jamais arrêtée.

Retour sur l’interview donnée par l’historien Jean-Claude Lescure qui revenait sur le conflit israélo-palestinien en 9 questions simples. Voilà aussi comment le Yémen a été ravagé par la guerre et comment l’Afghanistan est bloqué dans une guerre sans fin.

Dernièrement, l’Ukraine aurait déclaré sa volonté d’intégrer l’OTAN, ce qui ne serait pas accepté par le président russe, Vladimir Poutine. L’OTAN avait été créée en 1949, à la suite de la seconde guerre mondiale, afin que les Etats-Unis aident les Etats européens à se prémunir de toute tentative d’expansion de l’Union soviétique. La Russie vient de démentir tout projet d'invasion de la capitale de Kiev. Certains Etats occidentaux, parmi les Etats-Unis, ont déclaré l’inverse et que la sécurité dans la capitale pourrait être menacée dans les prochaines semaines.

Certains territoires ukrainiens connaissent des conflits et tensions armées depuis plusieurs années. Dans la région est du pays, sur le terrain de Donbass, dans la République autoproclamée de Donetsk, l’armée séparatiste pro-russe et les forces loyalistes ukrainiennes s’opposent depuis 2014. De nombreux soldats et militaires russes se trouveraient dans la région. Régulièrement, à l’international, les différents représentants des Etats - dont la France et Emmanuel Macron - se réunissent et réfléchissent à des sanctions contre Moscou pour sortir de cette situation et trouver une solution pacifique à ces conflits.

16/02/2022 14:57
  • 29.9K
  • 108

0 commentaire

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    switch-check
    switch-x
    En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.