Russie : la mobilisation partielle vue par la télé officielle

Voici comment la télévision officielle russe parle de la mobilisation partielle dans le pays réclamée par le président Vladimir Poutine.

A la télé officielle, il n’y a aucune allusion aux citoyens russes qui tentent de quitter le pays

Manifestations et arrestations musclées, bureau de recrutement incendié et kilomètres de bouchons aux frontières, ces images tournent un peu partout depuis l'appel du président Vladimir Poutine à la mobilisation partielle en Russie face à l’Ukraine. En Russie, sur la télévision officielle, ce qui est mis en avant, c’est l’enthousiasme des hommes russes volontaires, soldats réservistes ou simples citoyens pour rejoindre l’armée dans les grandes villes comme Saint Petersbourg mais aussi les campagnes. Sur la première chaîne de Russie 1tv, la journaliste déclarait le 21 septembre : “Vladimir Poutine l’a expliqué dans son allocation, l’Occident a franchi la ligne rouge dans sa politique anti-russe et ses objectifs sont très clairs : affaiblir et détruire notre pays”. Quelques jours plus tard sur cette même chaîne, “Il y a de plus en plus de volontaires dans les bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires dans toute la Russie. Ils n’ont pas attendu la convocation et sont venus eux-mêmes”. En Russie, plus de 1300 personnes arrêtées dans les manifestations anti-guerre en Ukraine

Un citoyen russe interrogé appelle à l’union pour ”protéger la terre russe”. Un autre explique qu’il y pensait “depuis longtemps. Je regarde notre télévision. Tôt ou tard, je serai parti de toute façon. Pour que cela ne se reproduise plus sur nos terres, dans notre ville”. Le Commandant des troupes et des forces du nord-est de la Russie, Alexander Yuldashev, s’adresse aux hommes réquisitionnés : “Je suis sûr que vous remplirez votre devoir envers la Patrie avec honneur et dignité. Nous croyons en votre courage, en votre capacité à défendre la patrie et à écraser ces mauvais esprits fascistes”. A la télévision officielle, les journalistes affirment également que des députés de Russie unie sont “prêts à rejoindre les rangs”. “Chaque citoyen mobilisé de Crimée recevra une aide financière unique d’un montant de 200 000 roubles. En plus, les autorités vont leur donner des attributions de terres. La mairie de Moscou s’engage à verser à chaque réserviste moscovite 50 000 roubles par mois pendant la durée du service”. Ces journaux télévisés ne font aucune mention des manifestations contre la mobilisation, aucune allusion aux citoyens qui tentent de fuir la Russie depuis l'annonce officielle… Vladimir Poutine a déclaré la guerre à l’Ukraine de Volodymyr Zelensky lors d'une offensive militaire sur ordre du président russe en février 2022. 5 dates pour comprendre les tensions entre la Russie et l’Ukraine

avatar
Brut.