Sur les réseaux sociaux, Queen Esther défend la pilosité corporelle des femmes

Petite, elle a appris qu’elle devait cacher ses poils corporels et s’en débarrasser. Aujourd’hui, Queen Esther défend la normalisation des poils chez les femmes sur les réseaux sociaux. Elle raconte.

avatar
Brut.
10 juin 2021 17:59