Sur les réseaux sociaux, Queen Esther défend la pilosité corporelle des femmes

Petite, elle a appris qu’elle devait cacher ses poils corporels et s’en débarrasser. Aujourd’hui, Queen Esther défend la normalisation des poils chez les femmes sur les réseaux sociaux. Elle raconte.

avatar
Brut.