Une mobilisation populaire pour aider Yeni Gonzalez

Elle voulait protéger ses enfants des gangs au Guatemala en les emmenant aux États-Unis. Elle a été séparée d'eux à la frontière. Des dizaines de volontaires se sont mobilisés pour les aider…

avatar
Brut.
5 juillet 2018 10:04