Ce voilier a ramassé plus de 100 tonnes de plastique dans l'océan Pacifique

103 tonnes de déchets ramassés par un voilier : c'est l'un des plus gros nettoyages de plastique en mer de l'histoire . Voilà comment s'est déroulée cette mission au cœur du "continent de plastique."

Le voilier de l’ONG Ocean Voyages a ramassé 103 tonnes de plastique

C’est l’un des plus gros nettoyages de plastique en mer de l’histoire. La mission a eu lieu au cœur du « continent de plastique » du Pacifique Nord.

L’un des plus gros nettoyages de plastique en mer de l’histoire. Après une expédition de 48 jours, le voilier de l’ONG Ocean Voyages Institute a accosté le 23 juin 2020 au port de Honolulu. Sa mission a eu lieu au cœur du « continent de plastique » du Pacifique Nord.

« On voyait des tortues, des poissons, des thons géants, ils étaient tous morts »

Cette gigantesque concentration de plastique, due aux courants marins, mesurerait plus de deux fois la taille du Texas. « Lorsque nous regardions depuis le bateau, il n’y avait que des nuages de minuscules morceaux, plus petits que vos ongles, et du plastique de consommation, des débris marins, des filets provenant d’engins de pêche. Quand on naviguait sur les filets, on voyait des tortues, des poissons, des thons géants. Ils étaient tous morts, coincés dans les filets », se souvient Jackson McMuldren, photographe à bord du voilier KWAI.

Plusieurs techniques ont été utilisées pour repérer les amas : l’observation depuis la vigie du voilier, des drones, mais aussi une technologie innovante de traceurs GPS. « Pendant le voyage, nous avons déployé et recueilli des traceurs GPS fixés aux filets de pêches géants. Il était vraiment important d’avoir un groupe de petits navires et d’autres personnes prêtes à nous aider à déployer ces traqueurs pour nous aider à ramasser les filets de pêches. La plupart d’entre eux étaient des propriétaires de bateaux, et ils étaient vraiment désireux d’aider », raconte Jackson McMuldren.

« Ces plastiques seront recyclés et réutilisés »

Le plastique amassé a ensuite été entreposé dans la cale jusqu’à l’arrivée. « Ils seront recyclés et réutilisés. Aucun ne se retrouvera dans des sites d’enfouissement. Aucun ne retournera jamais dans l’océan. Les plastiques amenés à Oakland seront transformés en carburant, les plastiques amenés à Los Angeles seront transformés en panneaux isolants et en différents matériaux de construction », explique Mary Crowley, fondatrice d’Ocean Voyages Institute.

Fin- juin 2020, le voilier repartira vers la zone pour une nouvelle expédition. « L’océan est une source de santé pour notre planète et pour nous en tant qu’êtres humains. Nous devons en prendre soin et nous devons établir un habitat sain pour nos créatures océaniques. Nous devons dès maintenant commencer à effectuer de nombreux nettoyages des océans », affirme Mary Crowley.

avatar
Brut.
27 juin 2020 06:19