Coronavirus : le cri d'alerte de Jane Goodall sur la situation des animaux sauvages

"Je prie pour que ce cauchemar prenne bientôt fin. Je prie pour que le cauchemar s'arrête aussi pour tous les animaux sauvages capturés."

Covid-19 : le message de Jane Goodall

L’éthologue et anthropologue britannique appelle à plus de respect pour les animaux, tués pour l’alimentation et les médecines parallèles.

La célèbre éthologue et anthropologue Jane Goodall, spécialiste des chimpanzés, a un message à faire passer en cette période de pandémie. En voici la retranscription.

« Je prie pour que le cauchemar s'arrête pour les animaux sauvages capturés et enfermés »

Mon cœur est avec tous les malades et tous ceux qui ont perdu des personnes chères. J'espère et je prie pour que ce cauchemar prenne bientôt fin. J'espère et je prie également pour que le cauchemar s'arrête pour les animaux sauvages capturés et enfermés dans d'horribles conditions afin d’être mangés ou parce que certains pensent que certaines parties de ces animaux peuvent être utilisées pour soigner des maladies ou leur donner force et virilité.

Parce que ces animaux, ours, pangolins, civettes, chauves-souris, rhinocéros et bien d'autres, ont des sentiments, comme nous autres. Comme nous, ils souffrent, comme nous, ils ressentent la peur, la solitude et le désespoir. Partout sur la planète, nous détruisons les lieux de vie des animaux pour se procurer des matériaux pour nos maisons, nos villes et pour rendre nos vies plus confortables.

« Des virus présents chez les animaux qui mutent pour nous infecter »

Beaucoup d'espèces animales et végétales s'éteignent, et notre trop grande proximité avec des animaux sauvages sur des marchés ou lorsque nous les utilisons pour notre divertissement a déchaîné l’horreur et la misère sous forme de nouveaux virus. Des virus présents chez les animaux sans être dangereux pour eux, mais qui mutent vers d'autres formes pour nous infecter avec de nouvelles maladies comme Ebola, le Sras, le Mers, et aujourd'hui, le Covid-19.

Nous possédons des cerveaux incroyables, nous sommes capables d'amour et de compassion les uns pour les autres. Montrons un peu d'amour et de compassion pour les animaux avec qui nous partageons cette planète. Acceptons de vivre en paix et en harmonie ensemble.

avatar
Brut.
11 avril 2020 08:29