Damien : de militaire à éleveur d'escargot

Damien a quitté l’armée pour élever des escargots dans le jardin familial. Brut l’a suivi

“J’ai senti le besoin de changer de métier”

“J’avais envie de changer de profession pour quelque chose plus en adéquation avec le vivant, la nature”. Ancien militaire dans l’armée de l’air et informaticien, c’est à la fin de son contrat que Damien ressent le besoin de changer de métier. Pour démarrer son activité, il retourne chez ses parents et implante une serre dans le jardin familial. “Les escargots, ici, on essaie de réunir toutes les conditions dont ils ont besoin, donc ça commence par de l’eau, on leur rajoute aussi de la végétation pour qu’ils puissent se nourrir.” Merlès a tout quitté pour devenir bergère en Catalogne

Dans sa serre, il peut contenir environ 4000 escargots qui se reproduisent et permettent d’atteindre les 80 000 escargots pour la nouvelle saison. Il rejoint ensuite son laboratoire, où il confectionne des cosmétiques comme des savons ou des baumes. L'ex-militaire cuisine également ses escargots afin de les vendre. “Ce qui me plaît dans le métier c’est que c’est varié, on suit le calendrier, on suit les saisons. Il y a l’hiver où, là, l'escargot dort, donc il y a tout ce réveil de la nature. Au printemps, il va y avoir la phase de reproduction, puis après, on enchaîne sur l’été où là, en fait, l’escargot va grandir. Une fois que cette étape est faite, on les récolte et puis quand on revient en automne, c’est l’heure de les cuisiner. “ Changer de vie : à 59 ans, Catherine a tout quitté pour la cuisine

avatar
Brut.