Ils se battent contre un projet d'autoroute à Montpellier

Près de Montpellier, ces militants se battent pour stopper le projet de construction d’une autoroute. Brut les a suivis.

“Aujourd’hui, la catastrophe, c’est la crise climatique et l’effondrement de la biodiversité”

“C’est présenté au départ comme une petite route intercantonale pour relier les villages et désenclaver l’arrière pays. En réalité, c’est un gros périphérique qui va relier l’autoroute A75 et l’autoroute A9. On est à 80 hectares artificialisés avec les bassins de rétention, les talus, les voies d’insertion…” Brut a retrouvé Anna et d’autres membres du collectif SOS Oulala qui tentent de stopper le projet d’autoroute prévu près de Montpellier. “Il faut savoir que la méditerranée, c’est l’une des plus riches biodiversités du monde, on est assis sur un véritable trésor et en fait, les zones touchées sont des hotspots en biodiversité extrêmement précieux.” Urgence climat : Camille Etienne a un message pour Emmanuel Macron

Le préfet a récemment émis un arrêt de régularisation du projet, provoquant la colère des activistes. “Le capitaine fonce sur l’iceberg et le bateau va couler. La catastrophe, c’est la crise climatique et l’effondrement de la biodiversité”. Aujourd’hui, les membres du collectif SOS Oulala tentent de dénoncer l'impact environnemental d’un tel projet. “Faire des routes, cela encourage à prendre encore plus la voiture et ça nous bloque dans un mode de vie du tout-voiture, dont il faut absolument qu’on sorte pour des questions écologiques”. Climat : ces jeunes activistes ont un message pour leurs dirigeants

avatar
Brut.