La Mata Atlântica : l'autre forêt menacée du Brésil

C'est une forêt tropicale à la biodiversité foisonnante. Mais plus de 90 % de son territoire a disparu. Voici la Mata Atlântica : l'autre forêt menacée du Brésil.

La Mata Atlântica, l'un des écosystèmes tropicaux les plus abîmés de la planète

Aujourd'hui, 93 % de la surface de cette forêt du sud-est de l'Amazonie ont disparu.

Au sud-est de l'Amazonie se trouve une autre forêt qui recouvrait autrefois les villes de Rio de Janeiro et de São Paulo : la Mata Atlântica. Avant l'arrivée des colons en Amérique du Sud, elle s’étendait sur près de 15 % du territoire brésilien et sur une partie des territoires paraguayens, argentins et uruguayens. Mais aujourd'hui, 93 % de la surface de cette forêt ont disparu.

Plus de 20.000 espèces végétales et quelque 2.000 espèces animales

Au fil des siècles en effet, les humains sont venus exploiter les nombreuses ressources de la région : bois, or, pétrole… La forêt a aussi été largement rasée pour créer des exploitations agricoles, des élevages bovins et des infrastructures urbaines.

Aujourd'hui, 70 % de la population brésilienne vivent dans les délimitations d'origine de la Mata Atlântica. Cette forêt abrite une grande richesse : on y trouve plus de 20.000 espèces végétales et quelque 2.000 espèces animales. 52 % des espèces d'arbres et 92 % des espèces d'amphibiens qui s’y trouvent n'existent nulle part ailleurs. La Mata Atlântica figure d'ailleurs parmi les 34 hotspots de biodiversité de la planète : des zones menacées concentrant une grande richesse de biodiversité.

Des essais pour créer des corridors biologiques

Pour préserver ce qu'il reste de cet écosystème unique, plusieurs initiatives ont été mises en place. Désormais, une partie des forêts de la Mata Atlântica sont protégées, et plusieurs programmes de reforestation ont été mis en place afin de reconnecter les fragments de forêt isolés. L'idée est de créer des corridors biologiques pour permettre aux animaux comme les jaguars, les tamanduas ou les tamarins-lions dorés de se déplacer. Aujourd'hui, la Mata Atlântica est considérée comme l'un des écosystèmes tropicaux ayant subi le plus de perte.

avatar
Brut.