Le chat viverrin, un félin très à l'aise dans l'eau

Un chat qui aime l’eau : impossible ? Pourtant le chat viverrin en a fait son terrain de chasse...

À la rencontre du chat viverrin

Il ressemble à un chat domestique, mais il est plus gros et lourd, et il aime beaucoup l’eau. Voici le chat viverrin, une espèce de félin sauvage.

Le chat viverrin vit au sud-est de l’Asie. On le trouve principalement dans des zones humides, comme les marais ou les mangroves. Car contrairement à d'autres petits félins, il est particulièrement adapté à l'eau ! Sa tête allongée et ses pattes avant partiellement palmées facilitent en effet la nage et la plongée. Et pour rester au chaud, quelle que soit la température de l’eau, il peut compter sur sa fourrure très dense.

À cause du braconnage et de la destruction de son habitat, l'espèce est considérée comme vulnérable

Autre avantage : même lorsque ses griffes sont rétractées, elles dépassent légèrement de ses pattes, ce qui facilite la pêche. En effet, si le chat viverrin reste un animal opportuniste, adaptant son alimentation à son environnement, il est aussi le seul félin spécialisé dans la chasse aux poissons.

À la nuit tombée, il attend sur le rivage d’apercevoir un poisson, avant de rapidement plonger la tête la première pour le saisir dans sa gueule et le ramener à terre. Cette méthode de chasse est à l'origine de la taille de sa queue, bien plus petite que celle des autres félins, car il n'a pas besoin de s'en servir comme balancier pour courir après ses proies ou les traquer dans les arbres.

Dans les zones où il vit, dispersées et mal connues, le chat viverrin est de plus en plus confronté à la présence des humains et entre en concurrence avec eux pour se nourrir. Il est notamment accusé de tuer des animaux d’élevage et de détruire des filets de pêche et est parfois abattu en représailles. À cause du braconnage et de la destruction de son habitat, l'espèce est considérée comme vulnérable.

avatar
Brut.