Le parking abandonné d'une cité transformé en ferme urbaine

Transformer le parking abandonné d'une cité en ferme urbaine, c'est l'idée un peu folle qu'ont eue Antoine et ses frères. De quoi permettre aux habitants de Sartrouville de manger des fruits et légumes frais et pas chers toute l'année.

“Sur un mètre carré, on produit 126 fois plus qu’un agriculteur classique”

Antoine et ses frères ont transformé un parking de Sartrouville abandonné depuis 9 ans en ferme au cœur de la cité. Aujourd’hui, ils sont capables de produire jusqu’à 30 tonnes de fruits, légumes, aromates et fleurs comestibles par mois. “Le sous-sol fait énormément sens pour l’agriculture verticale, il y a un climat stable”. Dans cette espace de trois mille mètres carrés, Antoine et ses frères font uniquement de la “bioponie”. “C’est un mélange entre la culture hors-sol et la culture biologique. Au lieu de mettre des engrais chimiques, on met des engrais organiques”, explique Antoine.

“La différence avec les agriculteurs classiques, c’est qu’on a un impact sur notre environnement. On est capable de dire 'là on veut qu’il fasse moins chaud', ou de mettre plus de lumière. Alors que quand on est en plein champ, on va subir.” Après la récolte, les produits sont vendus aux restaurateurs et grandes surfaces dans un rayon de 20 kilomètres autour de la ferme. L’ancien parking réhabilité prépare également des “paniers solidaires” pour les habitants du quartier. “On fait un panier beaucoup moins cher que ce qu’on propose ailleurs, car les gens de la cité n’ont pas les mêmes moyens.”

A Paris, un parc connu pour son trafic de drogue transformé en ferme.

avatar
Brut.
31 mai 2022 18:02