Le super-typhon Goni s'abat sur Les Philippines

Des maisons détruites, 2 millions de personnes affectées, au moins 11 morts… C’est le bilan encore provisoire de la situation aux Philippines, après le passage du super-typhon Goni.

Les Philippines frappées par un super-typhon

Aux Philippines, un super-typhon appelé « Goni » a fait de gros dégâts matériels et humains. Les habitants tentent, difficilement, de se relever après cette catastrophe.

2 millions. C’est le nombre de personnes affectées par le super-typhon Goni, aux Philippines. Sur place, les locaux l’appellent « Rolly ». Le typhon a détruit de nombreuses maisons et fait au moins 11 morts. Il s’agit d’un bilan provisoire. Goni a traversé le pays d’Est en Ouest avec des vents à plus de 280 km/h. La catastrophe naturelle a entraîné des pluies torrentielles.

400.000 familles affectées

« Le niveau de l’eau est monté soudainement, nous ne pouvions rien faire. Nous avons seulement pu sauver ce que nous avions sur nous. Tout a été inondé par les eaux venues de la montagne. C'est la première fois que cela nous arrive », témoigne John Salva, un habitant de Batangas.

À cause des inondations causées par la pluie, des centaines de communes se retrouvent sans eau ni électricité. Au total, près de 400.000 familles sont affectées par le typhon. Deux provinces de la région de Bicol sont particulièrement touchées, il s’agit de Catanduanes et Albay. Il y aurait aussi des dégâts considérables constatés dans l’agriculture. Les routes et des ponts ont également été détruits.

Dans plusieurs villes de Catanduanes, 80 % à 90 % des maisons seraient anéanties selon La Croix Rouge des Philippines. Par ailleurs, le pays est particulièrement sujet aux cyclones tropicaux. Chaque année, les habitants en subissent 22 en moyenne. Toutefois, Goni est le cyclone le plus important que le pays ait affronté cette année.

avatar
Brut.
2 novembre 2020 19:43