Une vie : ce chien a attendu son maître décédé pendant 10 ans

Ce chien est devenu un symbole de loyauté au Japon pour avoir attendu son maître pendant 10 ans. Découvrez son histoire.

*Le chien qui attendait le retour de son maître *

Né en 1923 dans une ferme, au Japon ,Hachikō est adopté quelques mois plus tard par Ueno Hidesaburō, professeur d'agronomie, à l'université impériale de Tōkyō. Il décide de l'appeler "Hachikō" "huitième prince", car il était le 8ème chiot de la portée. Chaque matin, Hachikō accompagne son Ueno à la gare de Shibuya, qui prend un train de banlieue pour aller à son travail. Le chien rentre ensuite seul chez lui, puis revient chercher le chercher à la gare le soir. Cette routine perdure pendant de longs mois, mais le 21 mai 1925, Hachikō ne voit pas bien son maître revenir. Ueno Hidesaburō est en réalité décédé d'une hémorragie intra-cérébrale, lors d’ une conférence à l'université. 3 chiens entrés dans l'histoire

La famille du professeur tente alors de trouver un nouveau foyer pour l’animal, mais Hachikō s'enfuit continuellement. Tous les jours, il retourne au domicile de Ueno puis rejoint la gare de Shibuya pour attendre son retour. Tout au long de sa vie, Hachikō répète ce trajet dans l'espoir de retrouver son maître. Le 4 octobre 1932, un article écrit par un ancien élève du professeur Hidesaburō est publié dans Asahi Shinbun, l'un des deux grands quotidiens japonais : "L’histoire émouvante d’un vieux chien : 7 ans qu’il attend son maitre décédé". Très vite, sa notoriété grandit dans tout le pays et il devient un symbole de loyauté. On lui donne le surnom de "Chūken", qui signifie "chien fidèle". Après avoir répété le même parcours chaque jour, il s'éteint le 8 mars 1935 près d’une rivière. L’animal a depuis inspiré plusieurs personnages de fictions comme Hatchi,du film du même nom ou Chouchou, le chien du célèbre manga "One Piece". Une vie : Rintintin

avatar
Brut.