Une vie : Jamie Margolin

À 18 ans, elle a déjà attaqué en justice l’État de Washington pour inaction climatique et mobilisé des milliers de jeunes pour le climat. À l’occasion du C40, Brut nature a rencontré la militante américaine Jamie Margolin. Elle revient sur son parcours.

Qui est Jamie Margolin ?

Certains la considèrent comme la Greta Thunberg américaine. Retour sur un parcours atypique.

Du haut de ses 18 ans, Jamie Margolin a déjà mobilisé des milliers de jeunes lors de manifestations, co-fondé une organisation  qui lutte pour la justice climatique, haussé le ton devant le Congrès des États-Unis…

Elle attaque en justice l'État de Washington en justice

Elle naît le 10 décembre 2001 à Seattle. En 2016, à 14 ans, elle s'engage pour la première fois : alors que Donald Trump monte dans les sondages présidentiels, elle décide de soutenir Hillary Clinton et devient stagiaire au QG de campagne de Seattle. Elle y réalise notamment des traductions en espagnol, langue maternelle de sa mère colombienne.

Au fil des ans, Jamie Margolin prend conscience des crises écologiques et du dérèglement climatique. À 15 ans, avec trois autres jeunes, elle fonde un mouvement appelant à agir d’urgence contre le changement climatique : Zero Hour. En février 2018, tout en organisant la marche en parallèle de ses cours, elle attaque en justice l'État de Washington avec 12 autres jeunes pour dénoncer le manque d’action climatique.

La marche des jeunes a lieu le 21 juillet 2018 dans plus de 20 villes, principalement aux États-Unis. À Washington D.C., malgré la pluie, elle est accompagnée de plusieurs centaines de personnes, quelques semaines avant que Greta Thunberg ne commence sa grève scolaire.

Elle critique le symbole qu’elle est devenue

En septembre 2019, elle est invitée à témoigner devant le Congrès des États-Unis aux côtés de  l'activiste suédoise. Si les deux femmes se connaissent et partagent le même combat, Jamie Margolin porte un regard critique sur le symbole qu'elles sont devenues. « Depuis des années, de jeunes indigènes se mobilisent. Et puis, Greta a commencé sa grève et on ne parle plus que d'elle. Ce n'est pas de sa faute, mais c'est problématique, car ni elle ni moi ne sommes directement victimes du changement climatique », dénonce-t-elle en 2019

Lors d'actions militantes ou sur les réseaux sociaux, elle affirme que le dérèglement climatique, les discriminations et les inégalités sociales sont des problèmes intrinsèquement liés. Inspirée par Alexandria Ocasio-Cortez, elle prend position pour un Green New Deal. À partir de fin 2019, elle retourne à l'engagement politique en s'engageant dans la campagne de Bernie Sanders.

Jamie Margolin est considérée comme l'une des 100 femmes les plus inspirantes de 2019 par la BBC. Marque d’ironie ou d’ambition, on peut lire sur sa biographie Instagram qu’elle se décrit comme « 🇺🇸FuturePOTUS » (« FuturePrésidente »).

avatar
Brut.