retour

À 19 ans, Brayan a repris la boulangerie de son village

À Signy-le-Petit dans les Ardennes, à 19 ans, Brayan a repris la boulangerie de son village dans laquelle il emploie désormais 5 personnes, dont son père et sa mère.

Ce boulanger de 19 ans a repris l’affaire de son village

Il s’appelle Brayan, et il travaille à Signy-le-Petit des Ardennes. Voici son histoire.

« La plupart des boulangers à leur compte ont plus de 25 ans. Voire plus de 30 ans. Voir mes clients qui me disent que je suis jeune, ça fait toujours un peu bizarre. Mais bon, on s'y habitue, à force. » À seulement 19 ans, Brayan a repris la boulangerie de son village, Signy-le-Petit des Ardennes.

« Ce métier c'est ma passion, c'est toute ma vie »

« Depuis que j'ai l'âge de 7, 8 ans, j'ai toujours voulu être boulanger-pâtissier, se souvient Brayan. Ce métier c'est ma passion, c'est toute ma vie. J'adore les pâtes, j'adore la pâtisserie, j'aime manger, donc pourquoi pas ? » Brayan, ancien meilleur apprenti boulanger, est l'un des plus jeunes patrons boulangers de France.

La boulangerie de Signy-le-Petit est présente depuis une cinquantaine d’années. Voyant qu’elle était en difficulté, Brayan a décidé de la racheter. « L'ancien propriétaire n'arrivait presque plus à en vivre. Moi je connaissais le potentiel de Signy-le-Petit, au niveau de la boulangerie », se rappelle le jeune patron.

« Les banques ne m’ont pas pris au sérieux »

Brayan assure que ses parents et ses proches l’ont tout de suite pris au sérieux. À l’inverse des banques… « Ils ont rigolé. Ils n’ont pas pris au sérieux un jeune de 19 ans qui veut s'installer. La première banque a refusé et après, grâce à l'aide d'un ami comptable qui nous a aidés, on a réussi à avoir un accord de la deuxième banque. »

Très vite, « La maison des pains » est devenu une affaire de famille. Pour accompagner leur fils, Angélique, à la vente, et Ludovic, aux fourneaux, ont rejoint Brayan dans son aventure de jeune chef d'entreprise. Leur patron, c'est leur fils. « C'est vrai que c'est pas l'ordre des choses, normalement c'est le sens inverse, mais on s'y habitue », reconnaît Angélique.

Brayan reconnaît que sans ses parents, il n’aurait jamais réussi à se lancer

« Il y a beaucoup d'enfants, après la majorité, ils quittent les parents et partent dans d'autres départements… Nous, il continue à être avec nous tous les jours. On l'a suivi et puis c'est tout. On n'a pas été surpris », poursuit la mère de Brayan. Petit à petit, le père du garçon est également rentré dans l’aventure. « Comme j'ai eu pas mal de problèmes au niveau matériel, mon père a dû m'aider », admet Brayan.

« À la base, je suis fournisseur de pièces auto. Je suis spécialisé dans la pièce 4x4 tout-terrain et les véhicules asiatiques », explique Ludovic. Son fils n’a pourtant pas eu besoin de le convaincre. « Comme tout parent, on aide nos enfants. Vu qu'il était un peu en galère, j'ai commencé à passer toutes les nuits ici les deux premiers mois », raconte le père de famille. Même si travailler en famille est parfois compliqué, Brayan reconnaît que sans ses parents, il n’aurait jamais réussi à reprendre la boulangerie. Aujourd’hui, il est comblé.

04/05/2020 18:24mise à jour : 04/05/2020 18:33
  • 4.4m
  • 4.3k

3321 commentaires

  • Hima H.
    un jour

    F

  • Jean-Christophe P.
    un jour

    Très bel exemple de persévérance 👍👍👍

  • Laurent B.
    un jour

    Félicitations à vous .....💪💪💪💪

  • David C.
    2 jours

    Bravo à toi mon gars si jeune tu sais ce que tu veut et ça c est rare chez les jeunes et bonnes continuation bravo à tes parents pour leur soutien👍

  • Val L.
    2 jours

    Félicitations jeune Homme continue ta lancée c'est top bravo

  • Marcela D.
    2 jours

    Bravo, Quel entrepreneur passionné ! Merci pour ton exemple !

  • Paul J.
    2 jours

    Bravo et bonne continuation

  • Chantal S.
    2 jours

    Respect 👍🏻👍🏻👍🏻 à vous et votre famille 🙏🙏🙏 vous y arriverais 😀👍🏻🙏🌻

  • Dimi G.
    2 jours

    Le probleme c'est qu'on donne pas assez de chance aux jeunes.. ont nous prend pour des incapable !

  • Manuel O.
    2 jours

    Bonne exemple messieurs bravo

  • Killian P.
    2 jours

    regaree bae c'est pas loin de chez moi

  • Léa F.
    2 jours

    Félicitations ! C'est une source d'inspiration !

  • Sego F.
    3 jours

    go acheter une boulangerie et m’embaucher

  • Monti V.
    3 jours

    Cela parait bizarre à l'heure actuelle de travailler en famille mais après réflexion, quoi de plus logique? Au moins pas de discussion pour la prestation d'heures sup., les w-e et jours fériés et quoi de plus normal pour des parents d'aider leurs enfants. Ceux qui trouvent cela anormal ou extraordinaire ne seraient-ils pas un peu égoïstes?

  • Madeleine R.
    3 jours

    Belle et longue réussite à ce jeune homme et sa famille. Félicitations.

  • Cédric C.
    3 jours

    👏🏿👏🏿👏🏿

  • Ange L.
    3 jours

    Bravooooo mon gars !!!! ;) c'est super !! Malgré ton jeune age , tu peux être fier de ton parcours !!! Tu as réalisé un rêve ! Tes parents ne peuvent être que fier de toi ;)

  • Thierry F.
    4 jours

    Félicitations et réussite a toi A bientôt dans les Ardennes

  • Daniele L.
    4 jours

    Bravo 👍👍👍👍👏❤️

  • Paulo G.
    4 jours

    Bravo à toi et travailler avec son papa c’est beau et encourageant à la fois , bonne continuation

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.