retour

Au Liban, 250 000 personnes vivent sous le système de la kafala

"C'est de l'esclavage moderne." Pendant ce temps-là au Liban, 250 000 personnes vivent sous le système de la kafala…

Liban : des migrantes réduites à l’esclavage

Au Liban, plusieurs centaines de milliers de migrantes vivent sous la tutelle de leur employeur, des familles libanaises, dans des conditions inhumaines. D’anciens employés et des ONG dénoncent de l’esclavage moderne.

250.000. C’est le nombre de personnes vivant dans des conditions décrites comme de l’esclavage au Liban. La plupart d’entre elles sont des migrantes originaires d’Afrique ou d’Asie du Sud. Elles sont embauchées comme domestiques mais vivent avec des droits limités, parfois sans être payées. Ce système a un nom : la « kafala ». Des ONG et d’anciennes victimes de ce système tentent de le dénoncer depuis plusieurs années.

Témoignage d’une victime

À l’origine, Lucy est professeure d’école en Sierra Leone. Il y a un peu plus d’un an, on lui propose un poste similaire et mieux payé au Liban. Elle accepte. À son arrivée, elle découvre les réalités de ce poste et se retrouve prise au piège.

« Ma vie dans la maison où je travaillais était un enfer… Il n’y avait pas de liberté de parole, je n’avais pas accès à mon téléphone, je ne pouvais pas parler au téléphone quand je voulais… Je ne pouvais pas sortir toute seule. Quant je voulais sortir, ils me demandaient : "Où vas-tu ?" Parfois, ils m’enfermaient et me demandaient de boire dans les toilettes. »

Lucy est aussi victime de nombreuses insultes lorsqu'elle travail pour la famille. Les habitants de la maison disent qu'elle est une esclave. Elle est désormais rentrée chez elle.

Ce que fait le gouvernement

Dipendra Uprety, co-fondateur de l’ONG This is Lebanon, explique que cette pratique est l'exemple de l’esclavage moderne qui existe au Liban depuis plusieurs années. Des ONG comme la sienne ou Amnesty International dénoncent cette pratique légale et traditionnelle.

Ces travailleurs ne peuvent pas se tourner vers la justice pour porter plainte. De plus, après la crise sanitaire du Covid-19 et l’explosion survenue en août à Beyrouth, les conditions de vie de ces personnes se détériorent. Des centaines d’entres elles se retrouvent à la rue et espèrent recevoir de l’aide. Début septembre, les autorités libanaises ont adopté un nouveau contrat de travail en faveur des employés de maison étrangers. Cependant, cette initiative n’abolit pas la kafala, selon les ONG.

30/09/2020 18:38
  • 1.6M
  • 1.8K
Brut - Le livre

1553 commentaires

  • Chab C.
    2 jours

    😢😢😢

  • Guy Y.
    4 jours

    c'est aussi en partie pour ça qu'on peut pas les saquer 😔

  • Sonia C.
    5 jours

    Fichez la paix . Raisin pour laquelle Dieu vous traite espèce de vilain

  • Nzuii D.
    5 jours

    C'est aberrant

  • Sandra N.
    6 jours

    Tellili 😢😢😢😢😢

  • Assakta S.
    6 jours

    Cette sale race de primitifs esclavagistes aura son compte un jour.

  • Bouba S.
    22/10/2020 00:05

    Les arabes vous êtes tous pareil bande racistes

  • Leïla L.
    21/10/2020 22:00

    Le Liban.Dieu n a pas encore fini de vous frappez continué. Peuple maudit vos barbière et mercon chaque minute tchrouuu.

  • Ahmed D.
    21/10/2020 16:39

    et avec ça c'est vous qui voulez de l'aide après l'explosion, moi je demande au tout puissant créateur de vous montrer ce qu'on appelle souffrance ds votre pays et de ne jamais vous faire connaître la paix, et on verra la suite

  • Ahmed D.
    21/10/2020 16:35

    On doit faire la même chose à ces libanais dans notre pays, faut les traiter de la même manière pour qu'ils comprennent ces salauds

  • Matt D.
    21/10/2020 08:52

    🤣🤣🤣

  • Imane K.
    21/10/2020 01:53

    Lebanon is hell on earth . Coming from a Lebanese who saw the worst there .

  • Thérèse L.
    20/10/2020 08:39

    Je viens de suivre attentivement cette vidéo révoltante, les libanais oublient que le peuple africain à un Dieu qui les défend quand il l'appelle. Mais es ce la faute de ces libanais ? Non mais la faute à nos dirigeants africains qui ne pensent PS à leur peuple qui croupissent dans la misère malgré nos richesses, ils oublient que tout l'argent qu'ils amassent ne leur serviront que pour quelques temps, ils vont mourir un jour comme le peuple délaissé dans la misère. Peuple libanais Dieu ne vend PS à crédit, vous avez commencé à payer ce n'est que le début du commencement. Vous dirigeants africains envoyé des émissaires dans les pays arabes pour qu'elles reviennent chez eux.

  • Ludovic D.
    18/10/2020 17:59

    C'est libanais de merde vont tous payer se qu'ils font aujourdhui a toutes ces femmes !Bande de petits bâtards ! (Pas de généralités)

  • N'zian T.
    18/10/2020 17:18

    Mais pkoi on ne chasse pas tous les libanais de l Afrique même

  • Amélie Kaba
    18/10/2020 14:57

    Étonnant qu'une explosion arrive.. Étonnant leurs errances dans le monde.. Karma

  • Yann .
    17/10/2020 17:18

    Chose marante il sont bien accueilli chez nous et le comble ils sont mme il sont en majorité au dessus de la loi Mais tout sa les autorités de nos différents État voye mais font comme s'il vois pas Il ont de l'estime pour l'argent que pour l'homme C'est sa la question véritable Aucun francais ou américain soit pauvre soit t'il ne peut jamais subir ce genre de chose !

  • Tinihane A.
    16/10/2020 18:20

    Ce n'est pas une kafala c'est du grand n'importe quoi ! Kafala est une Adoption ! J'ai fait une kafala pour avoir un enfant, une petite fille de 4 ans, c'est mon bébé pas une esclave Arrêtez de dire des conneries, vous êtes dans un Tribunal de justice pour la concordance du nom, j'ai eu l'agrement départemental c'est eux qui ont envoyé mon dossier, on retourne au consulat avec l'enfant adoptée! Vous dites n'importe quoi !

  • Jamel H.
    16/10/2020 13:03

    https://youtu.be/SNxk7APIGVE la pleurniche et hypocrite des noire sur internet

  • Mustafa' S.
    16/10/2020 10:08

    Si cette situation perdure depuis des années c'est uniquement à cause de nos dirigeants.. pensez-vous que cela peut arriver à un ressortissant américain même noir je précise ? Dès le lendemain deux agents fédéraux débarqueront sur le territoire pour le dépêcher. Nos dirigeants se comportent souvent comme des lâches et leur silence face à ce genre de situation m'étonne vraiment et encourage ces pratiques car ces monstres là savent qu'il n'y a personne derrière ces migrants et ne risqueront probablement rien

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.