retour

Avant même d'être nés, 30 % des bébés existent déjà sur Internet

Avant même d'être nés, 30 % des bébés existent déjà sur Internet. Sans leur consentement.

30% des bébés ont une empreinte numérique avant d'être nés

30% des bébés français sont sur Internet avant même d’être nés… Thomas Rohmer, président de l'Observatoire de la parentalité et de l'éducation numérique, explique : "Ce sont des initiatives qui sont réalisées par les parents, qui publient des informations, des photos, parfois avec la photo de l’échographie, qui créent un profil sur les réseaux sociaux à leurs enfants. En l’état actuel du fonctionnement d’Internet, aucune trace n’est délébile donc tout ce que nous y déposons, que ce soit nous-mêmes ou nos enfants, pour l’instant, ne peut pas disparaître. C’est un peu une forme de prise d’otage de leur vie en construction et en devenir."

Durant les premières années de leur vie, les bébés continuent d’être exposés sur Internet sans qu’ils le sachent. Près de deux tiers des parents publient ainsi des photos où l’on voit le visage de leur enfant sur les réseaux sociaux. 36% l’ont même déjà mis en photo de profil.

Thomas Rohmer précise : "On a toutes et tous des souvenirs d’albums photos feuilletés ou de séances de projection en famille pour regarder les films d’enfance. La seule chose, c’est qu’aujourd’hui, ces films et ces photos sont accessibles à l’échelle de la planète entière. La question que j’ai envie de poser à ces parents qui font ça c’est, à terme est-ce qu’ils ne se posent pas la question de savoir ce que leur adolescent pensera, au moment de chercher un stage ou un emploi, de voir une photo d’il ou elle surgir, assis sur un pot de chambre, par exemple. Je pense que ce n’est pas forcément très agréable." Thomas Rohmer ajoute : "J’invite tous les spectateurs qui nous regardent à se poser la question avant de publier des photos ou des vidéos de leurs enfants, de se mettre à leur place et de se demander si d’ici 10, 15 ans, ils pensent sincèrement que leurs enfants apprécieront de retrouver toutes ces traces numériques qui sont indélébiles."

Pour plus d'information, le rapport réalisé par la faireparterie avec l'institut de sondage GECE :

10/06/2019 13:50mise à jour : 10/06/2019 18:09
  • 540.8k
  • 699

282 commentaires

  • Adrien T.
    15/07/2019 08:39

    Humour noir 😉

  • Flo D.
    12/07/2019 15:00

    ,

  • Charlotte H.
    12/07/2019 06:07

    je trouve ça limite flippant

  • Lucie D.
    12/07/2019 00:48

    Tout a fait d'accord, et vous auriez pu donc éviter de mettre cette vidéo d'un visage de bébé dès les premières secondes de visionnage...

  • Ando R.
    11/07/2019 18:36

    c'est pour ça que je refuse qu'il y ait des photos d'eux avec leur visage

  • Thibaud F.
    11/07/2019 18:12

    Voilà pourquoi je n’ai mis aucune photo sur internet de mes deux bébés 😊

  • Yvan O.
    26/06/2019 07:25

    L’identité devient numérique

  • Alexia M.
    18/06/2019 20:05

    👍

  • Judikl G.
    18/06/2019 15:06

    Carrément !!!

  • Anne M.
    18/06/2019 07:39

    Bon le France, tu peux arrêter de faire la guerre aux États-Unis car c'est pénible.

  • Alicia D.
    16/06/2019 15:41

    😉

  • Théo H.
    14/06/2019 19:21

    , , ça peux faire réfléchir :)

  • Benjamin T.
    14/06/2019 17:46

    : Mdr jai direct pensé à toi :D , mais au moins graçe à sa je peut les voir grandir quand meme :D 😍

  • Annie C.
    14/06/2019 12:07

    Ces bien

  • Olivier B.
    14/06/2019 10:34

    Génération qui s'ouvre

  • Thomas P.
    14/06/2019 08:05

    Cocasse que vous vous souciiez des traces internet des bébés avant leur naissance, mais que vous ne voyiez pas de problème à balancer un foetus de 3 mois (voire plus) à la poubelle 🤔

  • Cergine D.
    14/06/2019 04:50

    t vu ? Je t’en parlais hier

  • Pat P.
    13/06/2019 16:11

    L’adresse de votre coiffeur svp

  • Jorge N.
    13/06/2019 14:37

    Mira, !

  • Shirley M.
    13/06/2019 13:40

    Woaaaaw ça vole pas haut ici, mêlez vous de votre vie (si parfaite et sans faute à vous lire) ce serait déjà bien. Tjrs dans l'insulte... Vous pensez bien que les pédo pour la plupart sont sous votre nez, pas besoin des réseaux pour ça. Le gouvernement les protègent en plus, ÇA c'est un vrai combat