retour

Bracelets anti-rapprochement : après les annonces, où en est-on ?

C'était une promesse du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement. Mais sur les 1000 disponibles en France, 47 seulement sont actifs à ce jour… Pour l'avocate Pauline Rongier, il est urgent de généraliser leur usage.

Bracelets anti-rapprochement : après les annonces, où en est-on ?

C'était une promesse du gouvernement pour lutter contre les violences conjugales : le bracelet anti-rapprochement. Mais sur les 1000 disponibles en France, 47 seulement sont actifs à ce jour… Pour l'avocate Pauline Rongier, il est urgent de généraliser leur usage.

Un dispositif visant à protéger les victimes.

Pauline Rongier, avocate spécialisée dans la défense des femmes victimes de violence rappelle que le bracelet anti-rapprochement peut être mis en place par un juge pénal ou par un juge civil, notamment dans le cadre des violences conjugales. En plus de l’ordonnance de protection, il s’agit d’un outil destiné à tenir éloignés les conjoints ou ex-conjoints violents. 1000 bracelets sont aujourd’hui disponibles en France, 79 ont été ordonnés, 47 sont actifs. D’abord lancé dans 5 juridictions dont Aix-en-Provence et Angoulême, il a été généralisé à tout le territoire en janvier 2021.

Un dispositif qui tarde à se généraliser

Pour Pauline Rongier, si le dispositif tarde à se généraliser c’est premièrement en raison d’une réticence à utiliser un outil nouveau qu’on ne maîtrise pas forcément très bien. Elle L’argument économique est également soulevé : “les moyens de la justice qui sont souvent insuffisants.” L’avocate souligne également un effet contre-productif de la part du juge réticent à mettre en place le bracelet avec une zone d’interdiction qui serait trop étendue comme par exemple toute la ville de Paris.

Les solutions proposées

Pauline Rongier estime qu’il faut ordonner la mise en place de ces dispositifs jusqu’à ce qu’il n’y en est plus assez. Elle ajoute : “je pense que si le bracelet anti-rapprochement était massivement utilisé, il serait efficace comme ce qu’on peut voir en Espagne.” Néanmoins, les avocats n'ont pas forcément le réflexe de l’évoquer. L’avocate juge cette situation ”insupportable” et ajoute : “on a la chance d’avoir cet outil, d'avoir cette technologie qui pourrait permettre d’endiguer ce fléau. Il faut l’utiliser.”

28/05/2021 06:26
  • 64.4K
  • 82

64 commentaires

  • Frederic S.
    01/06/2021 06:34

    Putain la pauvre femme... T imagines mourir tout les deux jours... Ça doit être lourd non ??? 1 femme elle meurt tout les 2j à cause de son mec, pourquoi ne part elle pas🤣🤣🤣

  • Benjamin Z.
    31/05/2021 12:00

    Dupond-Moretti qui met ça en place... Demain Richard Virenque se lance dans la lutte contre le dopage?

  • Leonidas F.
    31/05/2021 06:08

    Vachement efficace comme dispositif ce qui n'empêche pas de nuit à quiconque d'ailleurs à l'heure où je parles y en a toujours un dans la nature en Dordogne bracelet au pied

  • Tania N.
    29/05/2021 22:12

    dernièrement un type a été condamné 2 ans ferme pour violences conjugales et après son incarcération ils l'ont domiciliée chez madame avec un bracelet ben il a fini le travail. Il l'a tué et l'explication est que le juge n'avait pas connaissance de tous les éléments... non mais quel système mal foutu... incompétents

  • Laurent S.
    29/05/2021 17:48

    Il faut l'imposer avant le procès... juste après la garde à vue des lors qu il n'y a pas incarcération

  • El G.
    29/05/2021 17:11

    on va rire...jaune

  • Gtr C.
    29/05/2021 14:55

    Une promesse du gouvernement 🤣🤣🤣🤣 un bracelet 🤣

  • Carole T.
    29/05/2021 11:28

    En fait il faudrait un bracelet sur le type et 1 bracelet sur l autre personne et dès qu il s approche une grosse décharge instantanée Collé net sur place Un petit coup de latte au passage

  • Celine D.
    29/05/2021 10:15

    Ceux qui maltraitent leurs femmes ou enfants ou des hommes(car sa existent aussi)se sont des tarés et c'est pas un bracelet qui va les arrêter

  • Karim B.
    29/05/2021 09:26

    Les politiques s en foute c est leur fond de commerce les policiers s en foute ils font le max pour refuser les plaintes déjà pour agression dans école maternelle ils se déplace pas vous croyez sérieusement que pour violence conjugale il vont se déplacer ? sérieux faut arrêter d être naïf

  • Marie-josé A.
    29/05/2021 06:39

    Sacrée brochette

  • Isa A.
    29/05/2021 05:46

    Ils parlent, proposent mais n'en n'ont rien à foutre en vrai

  • Bénéteau d.
    29/05/2021 05:29

    Bon d’accord après le civil et le pénal le mec (peut) aller en prison!!! c’est une blague et si il refuse... il peut continuer à faire souffrir des hommes, des femmes et des enfants🤫

  • Monique S.
    29/05/2021 04:49

    Comme si le bracelet allait empecher , les coup ou autre , encore du fric de perdu

  • Laurence D.
    29/05/2021 04:08

    En fait c'est de la merde cette histoire de bracelet ....

  • Jean T.
    29/05/2021 02:47

    A part des annonces y a rien qui bouge

  • Jean B.
    29/05/2021 00:48

    chiappa pond nous un numero de telephone corespondant a ta nullitée exemple ( 000 000 000 ) !!!!!!!!!!😂

  • Bm'T K.
    28/05/2021 21:55

    Bla bla bla bla bla, toujours et toujours ce même baratin de bande de politicards véreux mafieux et criminel... Rien ne change et surtout il donne l'impression de ne rien vouloir changer du malheur de ces pauvres victimes...

  • Tamal O.
    28/05/2021 18:35

    Le consentement du porteur du bracelet ! Non mais on nage en plein délire là ! 😡

  • Jean B.
    28/05/2021 16:27

    pipo schiappa et compagnie que du vent !!