C’est quoi ce business en ligne de photos de pieds ?

Victoria a 24 ans, et gagne sa vie en vendant des photos de ses pieds sur internet. Brut a enquêté sur les dessous de cette industrie.

“Je fais 100 euros, juste avec les pieds”

“C'est un truc à la base dont j'avais plutôt honte, et puis un jour, j'ai rencontré un fétichiste qui m'a dit que j'avais des pieds magnifiques, des pieds divins.” Victoria envoie quotidiennement ses pieds, en photos ou vidéos, à des inconnus en ligne, contre de l’argent. Ce business s’est développé avec l’avènement des réseaux sociaux, et séduit de plus en plus de jeunes femmes. “On me disait que ça allait pas bien, que je tournais mal, enfin plein de petites choses comme ça, alors que… enfin, pour moi, c'est des pieds, quoi. Je trouve que c'est nul de s'empêcher de faire des trucs par rapport au jugement des gens, en fait.” Clara, créatrice de contenus sur OnlyFans

“Sur une journée à 10 personnes qui me demandent, je fais 100 euros”, précise la jeune femme. Maintenant, Victoria vit complètement de ce revenu. Mais elle s’est posée des restrictions quant à cette pratique. “Je me suis posée la limite de ne pas faire ce que je ne suis pas capable d'assumer, c'est-à-dire la pornographie. On m'a même demandé de coucher contre de l'argent, contre des grosses sommes. Dans tous les cas, je ne l'aurais pas fait, mais je me suis dit : c'est dingue qu'on puisse proposer autant d'argent…” Mais pour elle, ce métier n’est pas une activité à long terme. “J'aime pas me projeter trop loin, parce que souvent j'ai dit jamais et j'ai sauté le pas. Je me vois faire ça, je pense, pendant quelques années”, conclut-elle. C'est quoi, OnlyFans ?

avatar
Brut.