retour

Cannabis : 50 ans de politique de répression

Cannabis et cocaïne : Jean Castex a annoncé la généralisation d'une amende de 200€ pour les consommateurs. De 1970 à 2020, retour sur 50 ans de politique de répression, sans distinction.

Drogues : 50 ans de répression

Depuis 1970, le nombre d'interpellations pour usage simple a été multiplié par 50, selon le Conseil d’analyse économique.

Après deux mois de tests dans cinq villes, le Premier ministre Jean Castex vient d’annoncer la généralisation d’une amende forfaitaire de 200 euros à tout le territoire. Une mesure dans la continuité de la politique de la France depuis les années 1970 en matière de lutte contre les drogues.

1970

La loi du 31 décembre 1970 est la première loi qui interdit et pénalise l’usage de stupéfiants en France. Considérée comme l’une des lois les plus répressives d’Europe, elle prévoit jusqu’à un an de prison et 3.750 € d’amende pour consommation de drogues. Elle ne fait aucune distinction entre les différents types de stupéfiants.

1990

La législation française se calque sur le classement international des stupéfiants.

Georgina Dufoix, déléguée générale à la lutte contre la drogue : « Il y a des drogues qui sont plus dangereuses que les autres, certes. Mais toutes sont, en fait, des drogues qui risquent d’accrocher l’être humain et de le rendre complètement, complètement, prisonnier du produit. »

1997

Les ministres Dominique Voynet et Élisabeth Guigou ouvrent le débat sur la dépénalisation des drogues douces. Dominique Voynet, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement : « Je n’encourage pas à l’usage de drogue en général. Je souhaite que la France mène ce débat, d’autres pays européens l’ont mené. »

Cette idée suscite l’indignation de la droite. Jean-Louis Debré, président du groupe RPR à l’Assemblée nationale : « Ces deux ministres véhiculaient une attitude laxiste à l’égard de la drogue. Je me demande si, après avoir connu la gauche caviar, nous ne sommes pas en train de voir arriver la gauche pétard. »

2003

Les politiques se focalisent sur le cannabis) en raison de l’explosion de sa consommation  en France. Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, prône la tolérance zéro : « Il faut en finir avec la complaisance, même envers les usagers. Ce discours mondain et si irresponsable qui prétend que laisser un gosse de 16 ans fumer de la drogue, c’est la marque d'une liberté. Est-on libre quand on est asservi par une drogue, quelle qu’elle soit ? Cette expression choquante, “drogue douce”. Si c’est une drogue, elle ne peut pas être douce. Et si elle est douce, ce n’est pas une drogue. »

2007

Les personnes interpellées pour détention et usage de stupéfiants peuvent être obligées de suivre un stage de sensibilisation payant.

2016

Selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, la France compte 700.000 usagers quotidiens de cannabis. Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État chargé des relations avec le Parlement : « La prohibition n’amène pas la diminution de la consommation : notre pays est l’un de ceux qui consomment le plus au sein de la jeunesse. »

2017

Emmanuel Macron veut contraventionnaliser l’usage du cannabis et se concentrer sur les trafics : « Je propose de simplifier cette procédure pour qu’il y ait une action immédiate des policiers et la possibilité de donner une amende. C’est plus concret, c’est plus efficace. »

2020

Après deux mois de tests dans cinq villes, Jean Castex annonce la généralisation d’une amende forfaitaire de 200 euros à tout le territoire. Cette mesure doit permettre de désengorger les tribunaux.

« Elle permettra aux forces de l’ordre de verbaliser, de la manière la plus simple, l’auteur d’un délit. Elle permettra, sous l’autorité de la justice, d’appliquer une sanction sans délai », a affirmé le Premier ministre. Depuis 1970, le nombre d'interpellations pour usage simple a été multiplié par 50, selon le Conseil d’analyse économique.

30/07/2020 06:24mise à jour : 18/01/2021 19:48
  • 1.3M
  • 2.4K

1473 commentaires

  • Marianne L.
    13/03/2021 15:23

    La molécule de CBD (cannabidiol) ouvre des perspectives intéressantes dans de nombreux domaines: https://cbdissimo.com/content/cbd-essentiel?s=420fb

  • Arnaud C.
    25/01/2021 09:59

    Si vous êtes pas content !! Allez vivre ailleurs bordel, toute l'Europe ou presque à depénaliser sauf en France 🇫🇷 voir même dans le monde entier !!! Cassez vous fumer ailleurs !! Arrêtez de vous battre dans le vents 🤔

  • Parfait M.
    24/01/2021 05:47

    Pour tous vos problèmes spirituel +229 91634087 (WhatsApp comme appel direct) maladie , argent , travail , voyage , grossesse , attirance , retour de son âme sœur , promotion dans le service , réussir ses affaires , multiples d'argents , savon et parfum de chance , rehausser son degré de chance , multiplication d'argent , bien de choses que vous pouvez pas imaginer. Un seul contact +229 91634087 ( WhatsApp) comme appel direct. Avec Dah HOUINDOFA du Bénin la satisfaction de vos problèmes demeure une urgence.

  • Kella C.
    23/01/2021 19:15

    Pour moi c'est comme l'alcool, je vois pas où est le probleme de fumer un pétard du moment qu'on ne prenne pas le volant apres

  • Josiane P.
    23/01/2021 07:22

    Aucune accoutumence au pétard de façon festif

  • Josiane P.
    23/01/2021 07:21

    Fumette

  • Josiane P.
    23/01/2021 07:20

    Il vaut mieux un p'tit pétard , de façon festif , qu'un gros canon de rouge à répétition où des anti dépresseurs et anxiolytiques vendus comme des petits 🍞 et qui enrichissent les labos Une p'tite fillette et puis ça ....

  • Nanga J.
    23/01/2021 01:39

    Le cannabis ici en Afrique les gens on consomme un peu plus puisqu'on les plantes ici ça soigne malezieux diabète mais c'est pas bon où c'est qui en consomme en excès

  • Mickael T.
    22/01/2021 21:12

    Ils peuvent parler tous les alcolos de ministres!

  • Gisele M.
    22/01/2021 20:27

    Je n'ai jamais touché à ce produit, mais je n'hésiterez pas si un jour je suis gravement malade et en grande souffrance, il paraît que cela soulage surtout les personnes âgées, vous les jeunes si vous consommez tout le temps de la drogue, elle ne fonctionnera plus quand vous en aurez besoin ? ce serait bien dommage, vous pensez pas ?

  • Pierre D.
    22/01/2021 19:50

    pauvre français. pas facile d évoluer.

  • John P.
    22/01/2021 16:39

    Utilisé pour vous même sans partager et sans commercialisé et vous comprendrez vraiment ce que sais que la patience d'un rasta... Parceque même un vrais rasta n'est pas accro de cette soit disante drogue douce. Pjf

  • Olivier R.
    22/01/2021 12:55

    Le cannabis n’est plus considéré comme une drogue depuis décembre 2020

  • Daniel T.
    22/01/2021 12:14

    Et tous les cigarettes qui tue pourquoi vous ne faites rien

  • Johnny G.
    22/01/2021 07:20

    C'est surtout que sa rapporte peu l'état tellement que c'est facile à en fabriquer donc ils ne peuvent pas avoir le monopole sur sa et sa sa les emmerde alors ils font la chasse ...

  • Jean-philippe S.
    22/01/2021 06:05

    Argent en plus pour l etat et reduction des dealers

  • Steve F.
    22/01/2021 04:54

    L'argent es une drogue dur et pourtant

  • Jimmy C.
    21/01/2021 23:10

    Non mais ils passent au tribunal pour si pour ça, nous donne des leçons . Un violeur prend moins qu’un consommateur

  • Ahilay L.
    21/01/2021 23:07

    Il faut la légaliser sa sert à rien courir autour du pot mais je ss pa d'accord que les enfants depuis le jeunne âge en consomme il faudrait i imposer des règles générales

  • Kevin C.
    21/01/2021 21:48

    Si la drogue était dépénalisée il y aura qui en prison des politiciens nn lol arnaque de la France

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.