retour

Ce compte Instagram recense les témoignages de femmes victimes de harcèlement de rue

Emanouela a créé le compte Instagram "Dis bonjour sale pute" après avoir été elle-même victime de harcèlement de rue. Voilà pourquoi elle a décidé d'en parler.

@disbonjoursalepute, un compte Instagram pour dénoncer le harcèlement de rue

Des remarques à caractère sexuel, puis des insultes : dans l’espace public, les femmes sont souvent confrontées à de la violence verbale. Emanouela recense plusieurs témoignages sur Instagram.

Après avoir été victime de harcèlement de rue, Emanouela a décidé de recenser des témoignages de femmes sur son compte Instagram @disbonjoursalepute. « Je reçois des messages tout le temps, avec des personnes qui espèrent qu’on va en parler. J’en ai reçu plus de 2.000 en une semaine. C’est incroyable qu’après tous les mouvements qu’il y a eu ces dernières années, ces mecs continuent à agir de la sorte », s’insurge Emanouela.

« Il m’a giflée dans un train bondé de monde, personne n’a réagi »

« J’avais 14 ans, je prenais le train pour rentrer des cours. Un homme de 27 ans se déplace pour venir en face de moi et commence à me draguer, raconte une internaute. Il me demande mon Snap, Facebook, et j’en passe. Bien évidemment, je refuse et il me propose donc d’aller boire un verre avec lui. Il faut savoir que je ne le connaissais absolument pas. Quand j’ai refusé son rendez-vous, il m’a traitée de salope, et ensuite m’a giflée dans un train bondé de monde. Personne n’a réagi. »

« C’est une jeune femme qui m’a fait une remarque désobligeante, relate une autre. J’étais en tenue de soirée, car j’allais en boite avec une amie à moi. Je passe à côté de cette fille et elle me lance : “C’est combien la pipe ?” Je lui réponds : “Mais je t’emmerde.” Et elle me répond : “Si tu te fais violer, faudra pas te plaindre, sale pute.” »

« C’est un mot qui s’imprime dans notre inconscient »

Depuis 2018, l’outrage sexiste est puni d’une amende de 750 euros. Mais cela ne semble pas décourager les harceleurs de rue et les agresseurs. « C’est quelque chose qui nous affecte et un poids avec lequel on va vivre. C’est un mot qui s’imprime dans notre inconscient. Et ça a forcément un impact sur la personne qu’on va être après, sur la tenue qu’on va porter, sur la rue par laquelle on va passer, sur notre comportement, notre façon d’être, notre façon de marcher », déplore Emanouela.

Pourtant, la jeune femme n’est pas entièrement pessimiste. Elle espère qu’avec le temps, les mentalités changeront. « J’espère que mes enfants vivront une vie plus paisible et que les enfants de mes enfants rigoleront, diront : “Ah ouais ? Vous vous faisiez traiter de sale pute dans la rue ? Sérieux ?” »

27/07/2020 15:43
  • 1.6M
  • 2.2K

644 commentaires

  • Billel L.
    17/01/2022 22:56

    Désolé mais si les personne réagissez autour y en aurait beaucoup moins

  • Thanh T.
    17/01/2022 21:43

    2.000 người the0 dõi thậ.t giá chỉ 149K LH Zalo: 0921.186.779 🤩🙈🐣😢 ngào

  • Fellaga F.
    17/01/2022 18:51

    Bonjour je suis algerien francais et je vous souhaite énormément de force et vous avez tout mon soutiens contre c est chiens de rue qui ne respecte absolument pas la femme a croire qu ils n ont pas eu de mère de sœurs de filles des lâches aussi aux personnes témoins d actes de harcèlement d insultes d agression envers une femme et qui ne réagisse pas alors vous vous êtes pour moi les pires en la matière de lâcheté inacceptable inadmissible Honte à vous Pour ma part les chiens qui s en prennent aux femmes vulnérables sachez que tôt où tard vous tomberez sur un os sale chiens de l enfer que vous êtes Même la prison pour vous c est pas assez je hais votre lâcheté Force a toutes les femmes qui se battent contre ce harcèlement de rue ou quel qui soit Bravo à cette femme qui se mobilise et informe 🤩😘💚💪👍

  • Jean-Marie C.
    17/01/2022 11:09

    Non mais mdr elle est rigolote cette meuf. Faut se réveiller au lieu de lancer de faux espoir comme ça l’être humain est comme ça bon ou mauvais depuis la nuit des temps et on le changera jamais!!! Mais bon l’espoir fait vivre alors si ça la rassure de faire ça ba qu’elle continue à perdre son temps.

  • She S.
    17/01/2022 00:24

    Y’a qu une femme qui peut comprendre ça , j’ai des fillles et j’ai déjà trop peur pour elles

  • She S.
    17/01/2022 00:22

    Ca changera jamais faut pas rêver tant que les pouvoirs ne prendront pas les sanctions à la hauteur de ses agressions , ça continuera ….

  • France S.
    16/01/2022 22:23

    C un méchant malade

  • Elou M.
    16/01/2022 22:14

    Perso , je n'irais jamais aborder une femme de cette fasson dans une rame de métro, j'ai trop de fierté pour sa et je n'accorderais même pas d'importance à cette femme. Pour cette homme qui a commis sa il faut simplement l'enfermer pour qu'il comprenne une bonne fois pour toute que une femme ça se respecte...

  • Isabella B.
    16/01/2022 19:09

    Depuis toute petite, j'ai toujours rendue insultes et agressions à l'identique, le seul garçon qui a voulu me frapper est resté au sol. Ma mère m'a toujours laissé pratiquer autant de sports que je voulais, ce qui a développé une bonne force physique, sans m'élever dans du coton, ni m'inculquer une quelconque notion de différence feminin/masculin. Ma fille a été éduquée de la même façon, et le jour malheureux où à 9 ans, sa route a croisé celle d'un prédateur qui a tenté de l'enlever, elle a su quoi faire pour le repousser et s'enfuir. Les gendarmes l'ont encouragé à raconter dans son école comment elle avait fait. Il y a une éducation à faire aussi par rapport aux faits de violence, car de toute façon elle a toujours existe, et l'occulter n'est pas rendre service aux potentielles victimes.

  • Grainedefo L.
    16/01/2022 18:17

    Des femmes se font violer dans le train ou la rue sans que personne ne réagisse alors une simple gifle pense tu....

  • Yves V.
    16/01/2022 13:09

    Elle a essayé de mettre un voile sur la tête pour être moins harcelé?

  • Emma G.
    16/01/2022 09:29

    Chacun pour soi Dieu pour tous ce n est pas nouveau rien d etonnant

  • Jee B.
    16/01/2022 07:39

    Naturellement quand je suis près d'une personne en danger j'arrive a lui faire sentir qu'elle n'est pas seule et j'ose mettre des mots hauts et forts je ne cautionne en aucun cas l'agissement de l'agresseur. Ce comportement est normal et humain. On en est tous capable. Les actes perpétré par ces personnes animals doivent aboutir à des sanctions plus solides.

  • Elise D.
    15/01/2022 22:23

    Ce qui me choque encore plus, c'est l'absence de réaction face à un indivu qui insulte et gifle une personne, une jeune femme qui plus est.

  • Philippe C.
    15/01/2022 21:40

    Il serait intéressant de connaître le profil de ces agresseurs…

  • Mark L.
    15/01/2022 19:57

    Les suédois sont vraiment irrespectueux envers les femmes... sacré Ragnar !

  • Ghazarian X.
    15/01/2022 19:02

    C'est le revers de la médaille de l'abondance d'attention masculine. Ceci dit ce n'est pas dans la culture française ce genre de comportements 🤭

  • Tessadit S.
    15/01/2022 16:26

    On a le droit de circuler en paix comme tout citoyen dans le monde. Le sexisme ou racisme envers les femmes date de plusieurs siècles. Il est temps de se regarder dans un miroir, ces personnes hommes ou femmes qui harcèlent des personnes qui n ont rien avoir avec eux parfois dans le train, le métro, le bus ou juste de passage dans la rue.

  • Mél M.
    15/01/2022 15:29

    je suis pour une étude de la santé mentale des hommes Français. entre le conformisme, la lâcheté, les agresseurs, violeurs, pédocriminels etc franchement je déconseille à toutes mes amies étrangères de ne pas venir en France.

  • Mél M.
    15/01/2022 15:28

    jamais un homme n'a bougé lorsque j'étais agressée.. il n'y a que les femmes qui bougent, elles sont déterminées, combatives, emphatiques.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.