retour

Christiane Taubira  : "L’histoire de l’esclavage est l’histoire d’un crime contre l’humanité"

Brut avait rencontré l’ancienne ministre de la Justice lors d’une marche en 2018. Elle avait passé un message fort.

Le message de Christiane Taubira sur l’histoire de l’esclavage

Brut avait rencontré l’ancienne ministre de la Justice lors d’une marche en 2018. Elle avait passé un message fort.

Présente à la marche en hommage aux victimes de l'esclavage de mai 2018, Christiane Taubira avait un message à faire passer.

« Nous devons nous battre pour la traite d'êtres humains aujourd'hui »

Nous qui sommes libres, qui pouvons vivre dans des sociétés où nous pouvons nous exprimer. Avec toutes les limites que ça suppose, avec les inégalités qui nous frappent aussi, avec les injustices qui sont là, avec les préjugés qui sont encore tenaces, avec des discriminations, des stigmatisations, qui sont encore là. Néanmoins, nous avons une capacité de mobilisation. Une capacité à nous battre.

Et nous devons nous battre effectivement, pour les oppressions d'aujourd'hui, pour les exploitations pour l'esclavage d'aujourd'hui, pour la traite d'êtres humains aujourd'hui. Pour protéger tous ceux qui, sur la planète, quelque part, sont confrontés à ces fléaux.

« La dignité humaine est inaliénable et la fraternité est un combat »

Être présente ici fait partie d'un long parcours, de combats que je mène depuis très, très longtemps, parce que l'histoire de la traite négrière et de l'esclavage est l’histoire d'un crime contre l'humanité. Il laisse aujourd'hui des traces dans les sociétés européennes qui ont été des métropoles coloniales, dans les sociétés africaines qui ont été le réservoir de captifs et dans les Amériques, les Caraïbes et l'Océan Indien.

C'est une histoire mondiale et c'est une histoire qui a aujourd'hui des traces extrêmement importantes. Elle me concerne directement parce que je viens d'un territoire qui a été une société d'esclavage. Mais elle me concerne tout simplement en tant qu'être humain parce que je considère que les droits humains sont intemporels, je considère que la dignité humaine est inaliénable et je considère aussi que la fraternité est un combat.

24/05/2018 00:00
  • 167.2K
  • 421
Brut - Le livre

291 commentaires

  • Pierre
    07/07/2019 05:37

    Je l’aime tellement

  • Dominique G.
    04/09/2018 07:01

    Les premiers esclavagistes ont été les arabes qui prenaient en esclaves les populations du Sud de la France au 14 ou 15eme siècle Esclavage beaucoup plus important que celui des noirs.. Elle n'en parle sûrement pas!!

  • Jean M.
    06/08/2018 07:11

    Quelle conne cette femme, L'esclavage Atlantique n'est qu'un détail de la traite négrière....

  • Nicolas S.
    04/08/2018 10:52

    la marque des esclaves, c'est terrible. improbable d'avoir une nouvelle chance

  • Martine R.
    02/08/2018 17:51

    tiens elle est encore la

  • Duncan M.
    02/08/2018 16:27

    Et comme par hasard, l'impasse sur l'esclavage vers l'est.

  • François R.
    02/08/2018 14:24

    Chapeau Mme Taubira pour votre courage à dénoncer ce qui doit l'être,surtout aux pays des droits de l'homme !!

  • Consere C.
    02/08/2018 07:29

    Tout est bien chez elle , sauf 3 choses: embrasser un autre ordre de soumission qu'est la franc-maçonnerie, avec la conséquence de laisser son nom sur le mariage pour tous qui correspond au côté liberticide de cette obédience contre la famille classique, sa vie de famille et personnelle sacrifiée sur l'autel de l'ascension. Il y'a tjrs de l'ombre derrière des "réussites". Faut jamais se plaindre ce certains échecs...

  • Philippe N.
    01/08/2018 14:01

    L anti France est de retour...

  • Jean C.
    31/07/2018 19:25

    oui et il faut dire ça aux caravanes qui traversent le désert du Sahara avec des esclaves.

  • Yannick O.
    23/07/2018 05:56

    Taubira tu nous gonflés .au lieu de te battre pour le passé .bat toi pour l esclavage présent .va dans les pays de dictature et faire ta morale.pays islamiste et asiatique .là tu auras du courage politique

  • Jean-Luc D.
    22/07/2018 11:23

    esclavage : Crime contre l'Humanité ?? bien entendu et aucun doute. triste histoire. Mais de nos jours combien en souffre encore??

  • Patrick B.
    20/07/2018 12:49

    En retraite

  • Opie W.
    15/07/2018 13:13

    Ta Gueule...

  • Hugues C.
    14/07/2018 22:18

    Mouais... enfin les pères fondateurs ils ne faisaient pas Ramadan à ma connaissance... du coup je vais quand même travailler ma dignité (qui en a bien besoin mais sur de toutes autres thématiques) et te demander de faire de même avec tes cours d'histoire... (Et puis Saliha "Guevara"... ma grande... t'as bientôt 50 ans... ce sont des pseudos d'adolescents attardés... change...)

  • Hugues C.
    14/07/2018 21:20

    ... Et oui Christiane... l'esclavage c'est pas joli... mais tu ne nous parles que de la traite américaine (12 millions de victimes) et européenne (peut être une centaine de milliers)... par contre tu fermes bien ta mouille sur l'esclavagisme musulman qui sévit encore aujourd'hui et qu'on évalue entre 12 et 18 millions de victimes... Christiane tu auras été décisive dans la disparition du Parti Socialiste et en ça tu disposes d'un crédit quasi-illimité auprès de ma personne... mais putain... ferme ta gueule...

  • Pierre H.
    08/07/2018 08:09

    Elle oublie de signaler que les arabes avaient des esclaves blancs et que la traite des noirs par les blancs était alimenté par des noirs !

  • Jacky L.
    02/07/2018 07:47

    Vrai et elle a raison..fêter l'abolition de l'esclavage est une frasque de l'histoire car l'esclavage existe toujours et aussi en France...et qui peut encore se payer des esclaves en toute impunité? Je vous laisse deviner...

  • Yves H.
    30/06/2018 20:59

    comme si elle nous apprenez quelque chose de nouveaux mais les Français ne sont pas coupable de ce que leur parent et grand parent ont fait

  • Alexandre B.
    29/06/2018 11:30

    Je vais de ce pas me fouetter le dos😂 Quelle sorciere

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.