retour

Comment faire lire les jeunes ?

Clémentine Beauvais a co-écrit le roman "Si on chantait". Les bénéfices seront intégralement reversés au Secours populaire pour que les enfants défavorisés aient davantage accès à la culture.

L’autrice Clémentine Beauvais veut redonner le goût de la lecture aux adolescents

Elle publie aux éditions Pocket Jeunesse le livre « Si on chantait », un cadre exquis pour enfants écrit avec 12 autres auteurs.

« "Les jeunes ne vont pas assez vers la lecture", j'entends ça systématiquement de la part d'adultes qui n’ouvrent jamais un bouquin, à part quand ils sont en vacances, l’été. À chaque fois, j'ai envie de demander mais c'est quoi le dernier roman que tu as lu ? Est-ce que tu as parlé littérature à tes enfants ? Est-ce que tu leur as fait comprendre pourquoi c'était important pour toi ? Je refuse qu'on critique les jeunes si on ne se regarde pas soi-même. »

Pour redonner aux jeunes l’envie de lire des livres, l’autrice Clémentine Beauvais a une petite idée… Clémentine Beauvais a co-écrit le roman pour enfants Si on chantait avec 12 autres auteurs. Les bénéfices de ce livre seront intégralement versés au Secours populaire pour que les enfants défavorisés aient davantage accès à la culture. Brut l’a rencontrée.

« On part du principe qu’on n’a plus à lire des choses aux ados »

Je sais pas si vous avez déjà essayé de lire à voix haute quelque chose à un enfant de plus de 10 ans. Ce qui est fascinant, c'est que les enfants, les petits enfants, quand on leur lit des histoires, ils adorent ça. Mais pour les ados, on part du principe que puisqu'ils savent lire, on n’a plus à leur lire des choses.

Un jour, j’étais dans une classe de seconde. Les élèves n’étaient pas super motivés, ils étaient un peu mous. Je ne savais plus trop quoi faire. Ils n’avaient plus trop de questions, et il restait du temps. Alors j’ai dit « Bon, je vais vous lire un truc. » J'ai l'habitude de lire à voix haute. Mais là, j'ai été surprise par la qualité du silence qui se faisait dans la classe et par la qualité d'écoute. Plus je lisais, et plus je me disais « Mais c'est incroyable, ils m'écoutent vachement. » Et quand j'ai arrêté parce que c'était bientôt la fin du cours, il y a eu une espèce de soupir. Ils m’ont demandé : « Mais, c'est déjà fini ? »

« Un imaginaire pur créé par des mots »

Le fait qu'ils n’aient plus l'habitude qu'on leur lise des choses fait que quand on leur en lit, ça les réveille… Ça, c’est important avec la lecture à voix haute. J’ai des amis profs qui le font en classe, et ça motive leurs élèves. Ensuite, ils vont peut-être prendre le livre par eux-mêmes, le terminer. Mais même s’ils ne le prennent pas ou qu'ils ne le terminent pas, ils auront eu cette espèce de bulle, cet imaginaire pur créé par des mots. 

Il y a aussi les audio-livres, qui sont très disponibles dans les médiathèques. Je ne vous dis pas le nombre de fois où je vais en lycée, et il y a des ados qui me disent : « Oh madame, madame, j'ai lu votre livre… Enfin non, je ne l'ai pas lu, je l'ai écouté. » Et on a l'impression qu’ils culpabilisent, parce qu'ils ne l'ont pas lu avec les yeux. Alors je leur dis que ce n’est pas grave ! C’est la même chose.

L'audio lecture, c'est de la lecture. Tu as eu tous les mots, tu as visualisé comme tu l’aurais visualisé avec des mots. Tu as eu une expérience de lecture. Et ça, c'est super important. Déculpabilisons les jeunes et les adultes qui écoutent des audio-livres ! Une fois qu'on aura dit que la lecture, c'est pas la peine que ce soit douloureux, que c'est juste raconter une histoire avec des mots, des images, des métaphores, on aura fait un grand pas.

20/02/2020 10:42
  • 2.2m
  • 1.1k

665 commentaires

  • Elsa K.
    30/03/2020 12:56

    mon concept de vidéo lecture à voix haute pourrait faire son effet 😂😂

  • Nadine P.
    29/03/2020 20:22

    C'est quoi le message ? Madame vous pensez résoudre le fléau de la baisse de la lecture ?

  • Naomi S.
    28/03/2020 08:53

    TEMOIGNAGE SUR LE PORTEFEUILLE MAGIQUE BONJOUR Je m'appelle souley je suis ivoirien.j'ai connu papa BOYA sur l'internet comme j'avais connu beaucoup de marabout qui par la suit sont declaré comme des faux chez moi car j'ai envoyé mon argent mais je n'ai rien eu.je me permet de poster ce temoignage pour confirmer et rassurer tous mes freres Ivoirien,gabonnais,congolais,francais,malien,burkinabé,etc...de faire confiance a papa car je me suis deplacé moi meme pour aller le voir et faire mon portefeuille magique.c'est tres important parecque c'est une grande chance et opportunité que par vos doute vous pouvez perdre et aller vous faire avoir finalement.maitre BOYA existe vraiment et je suis allé le voir et faire mon travail de portefeuille.j'ai beaucoup echangé avec lui,on a echangé par rapport a certain projet.je serai bientot son representant en cote d'ivoir.Merci de passer ce message Voici le numéro de WhatsApp de maître +229 99328150

  • Lydie B.
    27/03/2020 09:49

    https://www.facebook.com/groups/observatoiredemocratiqueafricain/permalink/2684007118478753/

  • Mireille B.
    16/03/2020 09:07

    J adore💟🥰🥰🥰

  • Joëlle K.
    15/03/2020 11:41

    Le fils à mon chum et moi nous nous lisons des livres à tour de rôle (davantage pour lui faire pratiquer le français). Il ne parle pas très bien français donc en lui lisant il entend le son des mots et en me lisant je peux corriger certaines prononciations... Je lisais aussi à mes ex, à leur grand désarroi. Je disais: “écoute ce passage”... ils s’en fichaient éperdument!

  • Axaphon J.
    14/03/2020 21:50

    Ce qu'elle dit est faux, mes parents ne lisaient pas, moi si. Les jeunes ne lisent pas, c'est un fait, point. Je pose ça là.

  • Imen R.
    14/03/2020 03:32

    😊

  • Pauline d.
    13/03/2020 00:28

    Madame Potier qui nous a lu en classe La Balade de Lila K et puis tous les petits mecs qui ne lisaient jamais qui ont tous voulu le lire !

  • Alicia K.
    07/03/2020 09:20

    Quand j’étais en 5ème un étudiant en université est venu dans notre classe nous faire une présentation d’un roman, il l’a lu à voix haute et je suis tombée amoureuse de la littérature, bien plus que lorsque j’étais en primaire. ☺️

  • Benam M.
    06/03/2020 08:55

    je trouve ça génial !

  • Houria B.
    05/03/2020 20:26

    Très bonne idée 😘

  • Mélo P.
    03/03/2020 20:49

    Depuis gamine je vois ma mère avec un bouquin dans les mains. Tout le temps. Partout. Je lui demandais des fois de quoi ça parlait ou de me raconter mais fallait pas que ça dure trop longtemps. Et perso malgré tout, j'ai jamais aimé ça... Si je devais lire un bouquin pour l'école même avec un système ludique d'échange ou quoi pour moi c'était une corvée... C'est juste pas mon truc... Même écouter les histoires...

  • Hortense E.
    03/03/2020 09:48

    🙌🙌🙌🤩

  • Piero R.
    02/03/2020 13:57

    Mattez ca , elle parle exactement comme Roro sym'

  • Nathalie C.
    01/03/2020 09:16

    Vrai.

  • Florence C.
    01/03/2020 09:03

    Et oui l éducation passe par l exemplarité et le mimétisme positif !

  • Mathilde B.
    29/02/2020 18:59

    ça m’a fait penser à toi!

  • Ingrid R.
    29/02/2020 17:20

    Donner l'envie de lire aux enfants commence dès son plus jeune âge, en lui racontant une histoire chaque soir au coucher, cela devient une habitude comme se laver les dents.

  • Frédérique S.
    29/02/2020 17:08

    Mais, tellement!!

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.