Son job : accompagner les personnes âgées qui font leurs courses

Satine a 19 ans et son job étudiant à elle, c'est d'accompagner les personnes âgées qui font leurs courses. Pendant ce temps-là, à Elne…

“On a de la compagnie, on papote, on raconte sa vie”


“Donc là, je suis en train d’accompagner la dame. Elle n’avait pas forcément besoin d’une aide physique, c’est surtout pour discuter, échanger et créer du lien.” Satine a 19 ans. Son job étudiant, c’est d’accompagner les personnes âgées dans leurs courses, grâce à l’association Mains d’Argent. “Je fais ça tous les mardis et vendredis matin, puisque j’ai un peu de temps libre en ce moment. C’est très flexible”, explique la jeune femme. “Les personnes plus âgées ont plein de choses à raconter et n’ont pas grand monde à qui raconter toutes ces choses, donc moi, ça me fait plaisir de les entendre.”
Chaque semaine, Jelly, 83 ans, et Myriam, 30 ans, se baladent ensemble


Une initiative qui plaît aux concernés. “On en a besoin, de ces gens-là, parce qu’on arrive un jour où on ne peut plus… On a du mal à porter nos sacs, ou des trucs comme ça, que c’est trop lourd, beh elles sont là, pour’: ‘Tiens, eh bien madame, est-ce que je peux vous le porter?’ Il faut leur dire oui, il ne faut pas leur dire non!”, explique madame Mouton. “C’est bien, ça fait de la compagnie. Pour les personnes qui sont seules, comme moi, ben on fait les courses, on a de la compagnie, on papote, on raconte sa vie”, explique une autre dame.
Des crèches dans les résidences de séniors


“On a aidé des personnes et on a un peu d’expérience sur le CV”


“Je trouve que c’est une bonne chose, déjà parce qu’effectivement, ça permet d’avoir un peu de sous de côté. En tant qu’étudiant, ça n'est pas forcément facile d’avoir une vie aisée et voilà, donc c’est une bonne chose pour ça, mais aussi pour l’expérience. Pour plus tard trouver un job en entreprise, etc., ça permet de montrer qu’on a été courageux, qu’on a aidé des personnes et qu’on a un peu d’expérience sur le CV”, ajoute Satine.
Le film Rose brise les clichés sur la sexualité des femmes âgées


Héloïse est la fondatrice de Mains d’Argent. Son idée, elle l’a eue, justement, en faisant ses courses. “Ça date de l’été 2021 et je faisais mes courses dans une grande surface, dans un supermarché, et je sais pas pourquoi, mais le fait de voir beaucoup de personnes âgées, ça m’a vraiment marquée et je me suis dit: quelle est la raison qui fait qu’on a autant de personnes âgées dans les rayons des grandes surfaces? Et en fait, il s’avère qu’il y a plus de 6 millions de personnes âgées en France en situation d’isolement social, et le lieu qu’elles fréquentent pour renouer avec la société, c’est les supermarchés.”
Ces personnes âgées continuent à faire du sport


avatar
Brut.