retour

Féminicides : le message d'Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes

"À toi, future victime de féminicide, je suis désolée parce que demain, tu vas mourir." Le message d'Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes.

Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des femmes, s’adresse à une future victime de féminicides

Anne-Cécile Mailfert est présidente de la Fondation des femmes, une structure qui vise à financer les actions en faveur de l’égalité femmes-hommes. Aujourd’hui, elle adresse un message poignant à une future victime de féminicides. “Je suis désolée parce que demain tu vas mourir” : une manière de sensibiliser le gouvernement à l'augmentation des féminicides.

Je ne sais pas si ta mort aurait pu être évitée, mais une choses est sûre, nos responsables ne se donnent pas les moyens de te protéger”. S’adresser à une future victime de féminicides, c’est la méthode poignante utilisée par la présidente de la Fondation des femmes pour reprocher au gouvernement son traitement des violences faites aux femmes. En effet, pour Anne-Cécile Mailfert, le gouvernement s’occupe davantage du budget de l’armée plutôt que de la sécurité des femmes en danger. Pourtant, pour Anne-Cécile Mailfert, des solutions simples existent : “mieux accueillir, mieux conseiller, mieux écouter, mieux protéger”. Selon la présidente de la Fondation des femmes, de nombreuses associations réclament ces solutions depuis des années.

“Si nos responsables ne réagissent pas, à nous d’agir”

À l’aide de dons, la présidente de la Fondation des femmes, souhaite en finir avec les féminicides. Anne-Cécile Mailfert prévoit de construire plus d’hébergements pour les femmes en danger, proposer une aide juridique gratuite et de sensibiliser dès le plus jeune âge au respect des femmes et à l’égalité femmes-hommes. “Aucune femme ne tombera sur un standard téléphonique saturé”, tel est le challenge d’Anne-Cécile Mailfert.

20/10/2019 06:24
  • 1.2m
  • 1.2k

599 commentaires

  • Catherine C.
    4 jours

    Combien pendant ce confinement ? Pourquoi on n'a pas de masque ! Comment voulez-vous qu'elles sortent ?

  • Delphine M.
    7 jours

    Regardez cette vidéo

  • Kevin G.
    13/03/2020 13:12

    Homicide bordel ! C'est pas compliqué pourtant .

  • Patricia V.
    02/03/2020 19:13

    Je vous donne le nom de mon bourreau un pervers narcissique qui est patron et oui!! Sergent moïse il a des sociétés à Nogent sur Oise!! Si vous le croiser je sais qu'il a la main mise sur SA femme est qu'il en fait autant que sur moi ! Malheureusement il la épouser et la manipule et la frappe il la broit dans ses mains c'est son joujou!!

  • Francoise D.
    15/02/2020 21:00

    Je suis d accord

  • Fabienne H.
    13/02/2020 07:36

    😡😥

  • Marc L.
    27/01/2020 13:47

    Jesplique y a tout en loi pour vous défendre et condamné !! Vous voulez quoi ? Le pouvoir de gâcher la vie a un homme en le pointant simplement du doigts ?

  • Colette G.
    11/01/2020 17:58

    Bravo

  • Merida H.
    08/01/2020 09:47

    Il n'y à pas que la violence physique, il y à aussi la violence verbale, psychologique, dont les victimes ont très souvent dû mal à prouver leurs bonnes fois... Qui va t'on croire ==> l'homme qui est estimé par tous (famille, amis, collège) ou la femme, repliée sur elle-même, blasée, soumise, meurtrie (sans que personne ne s'en aperçoit)... Une simple mère qui protège ses petits de l'horreur qu'elle subit... Peu nombreuses, qui, comme moi, prend ses mômes, et uniquement son sac à main afin de recommencer tout à zéro pendant que l'homme jubile à son aise d'avoir fait en sorte de tout mettre à son nom jusqu'à brûler les factures ou toute preuves de l'existence de celle qui pour lui, l'a trahit) Justice me direz- vous ?!!! Laissez moi rire, la justice penche plus pour la famille qui ont de l'argent... Pour l'homme qui manipule, tirant les ficelles de ci, delà.... La mauvaise nouvelle, c'est que les enfants grandissent dans le conflit de garde... La bonne nouvelle, c'est qu'entre temps, en grandissant, ils se rendent compte que leurs père n'est pas le sacré saint qu'ils croient...

  • Adrien C.
    03/01/2020 07:48

    Mais quelque sois le sujet personne ne s'en occupe puisque a partir du moment ou les gens ne le vivent pas bh ils s'en contre fiche ils vont pleurer quoi 1 semaine et après le monde entier aura oublier jusqu'à son nom c'est la triste réalité humaine , seul quelques personnes essaieront de changer les choses mais elles seront pas assez

  • Corinne R.
    29/12/2019 07:36

    Rien n est encore bien fait pour ce fléau ça bouge mais pas assez........ Il faut se manifester crier hurler qu on nous entende.... Les violence psychologiques aussi peuvent tuer

  • Tony W.
    28/12/2019 09:20

    Ces gros porcs du gouvernement sont plus concentrés à s’en mettre pleins le fouilles!!! A🤮🤮🤮🤮

  • Nihasah K.
    26/12/2019 15:47

    tres fort message

  • Lahoucine T.
    26/12/2019 08:36

    Il faut pas mettre les deux dans le même plat c'est vrai qui est déjà pourri il y a aussi des femmes donc arrêté mettre tout le monde dans le même sac dans les deux côtés il y a de la violence autant chez les femmes que chez les hommes donc j'ai discuté avec une femme qui se fait frapper je connais bien on a tout fait pour qu'elle parte tout fait pour qu'elle puisse avoir un logement et elle elle revient toujours pourquoi il y a un nom pour ce genre de femme après mon recherche elle aussi était autant violente que lui donc il faut arrêter de dire toutes les femmes sont victimes il y en a beaucoup et certes mais il y a beaucoup de femmes violentes une femme à tenir son conjoint de 2 cm pour être à côté de lui une semaine il a trouvé un boulot en CDI catcheur après cette belle femme décide de le virer lui qui aime pas la violence a une idée géniale dans son malheur il a filmé la scène caméra cachée pour prouver que sa femme était vivante le provoquer le tapait elle poussait tout ça pour que l'homme la frappe et ensuite elle se fasse passer pour une victime manque de pot pour elle elle a appelé les flics et les flics ont fait la vidéo la situation se retourner contre elle il y a des vraies victimes et défauts et victimes c'est pour ça c'est fausse victime mets la sociation en danger car il faut les associations pour protéger les femmes qui se font frapper mais elle est en fausse victime elle met en question l'association c'est pour ça avant d'accuser Paul Jacques des violences il faut faire des recherches pour voir s'il est vraiment violent ou pas dans les deux sens que ça soit homme ou femme c'est pour ça que je demande à toutes les femmes violentes vraiment d'estime qu'elle cache des caméras chez elle pour le montrer qui sont vraiment victime et comme ça au moins la justice pour accélérer Laure dossier de plainte

  • Marylise P.
    23/12/2019 09:38

    Jamais un homme doit nous toucher ! Je l'ai déjà vécu je suis partie ! Un homme nous doit le respect comme nous envers eux ! Merde enfin! Battez vous ! Nous sommes forte!!!!

  • Gervilliers C.
    22/12/2019 19:49

    Ca me rend malade mesdames partez

  • Ailine D.
    21/12/2019 18:00

    OKAY e merci biso bon travail desolazione pr toutes femmes assassine merci fort e ancore merci biso

  • Ben A.
    21/12/2019 16:35

    Va crever vous faites gerber..

  • Patricia M.
    19/12/2019 18:21

    Super discours

  • Guillaume L.
    19/12/2019 13:51

    Le féminicide (ou fémicide, gynécide ou gynocide) est un terme désignant le meurtre d'une ou de plusieurs femmes ou filles en raison de leur condition féminine, c'est-à-dire en raison de leur identité de genre. Tandis que : le terme uxoricide est composé de la racine latine "uxor" qui signifie "épouse", et du suffixe "-cide", ayant pour signification "meurtre". Un uxoricide est le meurtre de sa propre femme. Donc on parle bien d'uxoricide pour le meurtre de femmes battues par leurs mari s'il vous plaît ... Faite un effort avant de parler avec des mots que vous ne comprenez pas...

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.