L’histoire de Mamadou, cuisinier guinéen menacé d’expulsion

Mamadou, exilé guinéen en France, se bat pour continuer à travailler dans son restaurant malgré son obligation de quitter le territoire.

“Je pense que c’est le meilleur apprenti depuis qu’on a commencé”

“Moi, je sais que j’ai tout donné. J’ai mon travail ici maintenant, ma famille. Je n’ai aucun avenir en Guinée.” Mamadou Saliou a 18 ans et est originaire de Guinée-Conakry. Il est arrivé en France à l’âge de 15 ans après avoir quitté ses parents, et à commencé son apprentissage au sein de la pizzeria “A l’Antr’Act” située à Besançon. “Ça fait presque 9 mois que je suis employé cuisinier à L’Antr’Act en tant que second chef et là, j’ai reçu un courrier de la préfecture qui disait que je devais arrêter de travailler et quitter la France.” L'histoire de Mocktar, ouvrier agricole menacé d'expulsion

“Il a un CDI, il a un emploi, il va payer des impôts en France. Il va contribuer, déjà, à l’évolution de notre restaurant. En Bourgogne-Franche-Comté, par exemple, dans l'hôtellerie-restauration, il manque 8000 postes”, explique Romain Donier, cogérant du restaurant où travaille Mamadou. “Nous, on cherche des apprentis, on n’en trouve pas et quand on arrive à trouver un employé presque parfait, on nous dit : bah non, ce jeune homme, on n’en veut plus.” Dès le 30 juin, Mamadou devra quitter son travail et retourner dans son pays d’origine. Mais l’association Patrons Solidaires a décidé de se battre afin de l’aider à rester sur le territoire français. À seulement 14 ans, cette jeune Afghane est menacée d'expulsion

avatar
Brut.
20 juin 2022 19:59