L'histoire vraie d'Anna Sorokin, "l'arnaqueuse de SoHo"

Elle a escroqué les élites de New-York. Voici l’histoire d’Anna Sorokin, “l’arnaqueuse de SoHo”, qui a vendu les droits de sa vie à Netflix.

Des centaines de milliers de dollars extortqués

Elle s’est fait passer pour une riche héritière et a extorqué 275 000$ à des hôtels de luxe, des amis et des banques.

“Ses crimes n’étaient pas des actions spontanées, sur le moment, ils ont requis un engagement répété dans le but de commettre des crimes.” a déclaré Catherine McCaw, Procureure de New York en 2019.

Alors qu’elle est aujourd’hui en prison, le récit de sa vie a été adapté en série par Shonda Rhimes pour Netflix. Voici le portrait d’Anna Sorokin aussi connue sous le nom d’Anna Delvey.

Redécouvrez l’histoire de l’arnaqueur de Tinder. Brut a rencontré la réalisatrice du documentaire du même nom diffusé sur Netflix.

Bien avant qu’on la surnomme “l’arnaqueuse de SoHo”, elle était Anna Sorokin, la fille d’expatriés russes en Allemagne issus de la classe moyenne.

En 2013, elle s’installe à Paris pour faire un stage au sein d’un magazine de mode, avant de s’envoler pour New York, où elle devient Anna Delvey.

Jacob Shamsian, Correspondant juridique chez Insider, explique : “Elle s’est construit cette fausse identité d’Anna Delvey, riche héritière allemande. Elle a utilisé cette position, ce personnage, pour fréquenter la haute société new-yorkaise, le 1%, et faire payer l’addition aux autres.”

Une fausse identité de riche héritière allemande

Pour se faire connaître, elle veut créer la Fondation Anna Delvey, club privé et fondation artistique destinée à l’élite new-yorkaise. Elle a juste un problème à résoudre… La jeune femme n’a pas d’argent.

Jacob Shamsian : “Pour financer sa fondation et, comme le dirait son accusation, son style de vie extravagant, elle a demandé des prêts à la City National Bank et au Fortress Investment Group.

Anna leur a dit : “Je suis héritière. J’ai une fiducie de 60 millions de dollars que je toucherai dans quelques années et, à ce moment-là, je pourrai vous rembourser. J’ai juste besoin d’un prêt temporaire.”

Sa demande d’emprunt à hauteur de 22 millions de dollars oblige les banquiers à vérifier scrupuleusement son dossier et Anna Delvey met en place plusieurs stratagèmes pour les tromper.

“Elle a inventé Peter Hennecke, en disant que c’était lui qui gérait les finances de sa famille en Allemagne. Il n’existait pas, mais elle créait de faux e-mails qu’elle envoyait d’une adresse fictive”, commente Jacob Shamsian.

“À un moment, elle utilisait une appli pour déformer sa voix sur son téléphone et se faire passer pour quelqu’un d’autre, pour appeler les banquiers et essayer de les convaincre que tout était vrai.”

Hôtels de luxe, hélicoptères, aucun détail n’était laissé au hasard

Pour préserver les apparences, elle loge dans plusieurs hôtels de luxe.

“Elle utilisait ses relations et sa capacité à placer des noms pour arnaquer différentes entreprises. Elle séjournait dans des hôtels plusieurs semaines, elle amassait des notes phénoménales, puis elle donnait des informations de cartes de crédit qui ne fonctionnaient pas.”

Elle a toujours des billets de 100$ sur elle pour distribuer des pourboires aux employés et les convaincre de sa richesse.

Ses combines ne visent pas seulement les hôtels…

Jacob Shamsian : “Une fois, elle a pris un Blade, qui est l’équivalent d’Uber pour les hélicoptères et les jets privés, et, encore une fois, elle a promis de payer plus tard. Elle a dit : “Oh, je connais le PDG, je l’ai rencontré à une fête.” Et ils l’ont laissée monter.

Parfois, ils disaient : “Ces cartes de crédit ne passent pas. Vous avez de quoi payer ?” Et elle répondait : “Oh, il y a un virement qui va arriver.” Mais ça ne les satisfaisait pas, et ils la mettaient dehors. Ça lui est arrivé plusieurs fois, dans différents hôtels.”

Tout dérape en 2017

Mais en 2017, les mensonges d’Anna Delvey la rattrapent, quand elle organise un voyage de luxe tous frais payés au Maroc avec des amis, dont Rachel Williams.

Jacob Shamsian : “Elle ne payait pas la note. Elle donnait des cartes de crédit qui ne fonctionnaient pas. Elle a donné une autre carte de crédit qui n’a pas fonctionné. Elle a promis des virements bancaires qui ne sont jamais arrivés. Finalement, Rachel lui a proposé sa carte en se disant que sa riche amie Anna la rembourserait. Elle ne l'a pas fait.

Pendant des mois et des mois après son retour aux Etats-Unis après le voyage au Maroc, Rachel lui envoyait des textos en lui disant : « Hey, peux-tu me rembourser, j’ai utilisé ma carte professionnelle, je vais avoir des problèmes au boulot. » Il me semble qu’à l’époque son salaire était d’environ 6500 dollars et la facture s’élevait à 62 000 dollars, ce qui n’est vraiment une somme qu’on rembourse facilement.”

Rachel Williams alerte les autorités et Anna Delvey est arrêtée à Los Angeles, où elle s’était réfugiée après avoir été une nouvelle fois expulsée d’un hôtel de New York.

“Anna a accepté de la voir,” explique le Correspondant juridique d’Insider, “sans savoir que Rachel travaillait avec la police de New York pour une opération sous couverture, lors de laquelle la police de Los Angeles allait l’arrêter au restaurant, l’extrader à New York, où elle ferait face à des accusations autrement plus graves que ce défaut de paiement à l’hôtel.”

Condamnée et toujours derrière les barreaux

Durant son procès, la presse américaine révèle que Netflix lui a versé 320 000 $ pour adapter son histoire en série.

Anna Sorokin est finalement reconnue coupable de vol aggravé et de vol de services. Elle est condamnée à une peine de réclusion dans une prison fédérale pouvant aller de 4 à 12 ans, en fonction de son comportement. Elle doit également rembourser 199 000$.

“Je ne vois aucun signe qu’elle ait réfléchi, en prison, aux tromperies, aux vols et aux mensonges que son personnage et son style de vie factices lui ont permis de faire durer toutes ces années. Et elle n’a certainement pas pensé aux personnes qu’elle a trompées” déclarait la juge en 2019.

À sa libération, en février 2021, Anna Sorokin commence à s’occuper de sa présence en ligne. Mais un mois plus tard, elle est arrêtée par l’agence de l’immigration car son visa a expiré.

Aujourd’hui, Anna Sorokin est toujours derrière les barreaux et pourrait être extradée vers l’Allemagne.

avatar
Brut.