L'OMS alerte sur le retour de la rougeole

La rougeole est de retour. C’est ce qu’affirme l’OMS dans un nouveau rapport qui considère que le manque de vaccination est en grande partie responsable du développement de cette maladie.

Les cas de rougeole n’ont jamais été aussi élevés depuis 2006 alerte l’OMS

Dans un nouveau rapport, l’OMS alerte sur le retour de la rougeole. La croissance de cette maladie, qui était considérée comme quasi disparue dans de nombreux pays, serait en grande partie due au manque de vaccination.

La rougeole a fait trois fois plus de victimes sur les sept premiers mois de 2019 que durant toute l'année 2018, affirme l'Organisation Mondiale de la Santé dans un nouveau rapport. « Les cas rapportés à travers le monde n'ont jamais été aussi élevés depuis 2006, pénalisant ainsi les systèmes de santé et entraînant des maladies graves, des incapacités et des décès dans de nombreuses régions du monde » a déclaré Christian Lindmeier, porte-parole de l'OMS.

Entre janvier et août 2019, 364 808 cas de rougeole ont été enregistrés dans le monde contre 129 239 l'an dernier sur la même période. Malgré des cas de rougeole en baisse dans certaines régions du monde, la maladie progresse à l'échelle de la planète : +900 % en Afrique, +230 % dans le Pacifique occidental, +120 % en Europe, -15 % en Amérique… Et ces chiffres pourraient même être sous-estimés. « L'OMS estime qu'à l'échelle de la planète, moins d'un cas sur dix est rapporté » précise Christian Lindmeier, porte-parole de l’OMS.

La faible couverture vaccinale, responsable du retour de la rougeole

Pour l'OMS, c’est la faible couverture vaccinale qui expliquerait ce retour de la rougeole. « Les raisons pour lesquelles les personnes ne sont pas vaccinées varient selon les communautés et les pays » détaille Christian Lindmeier, porte-parole de l’OMS. Entre autres causes de la propagation de la rougeole : le manque d'accès aux soins de santé ou à la vaccination, la disponibilité des médicaments ou des vaccins, les conflits et les déplacements de populations et la désinformation.…

Particulièrement contagieux, le virus de la rougeole atteint les enfants comme les adultes. « Une personne non-vaccinée et qui est exposée à quelqu'un ayant la rougeole a 90 % de risque de développer cette infection » alerte le docteur Jeffrey Gunzenhauser. Apparue dans les années 60, la vaccination contre la rougeole permet de produire les défenses immunitaires nécessaires pour combattre le virus. Grâce à ce vaccin, la maladie était considérée comme quasi disparue dans de nombreux pays, mais la rougeole réapparaît depuis plusieurs années.

avatar
Brut.
15 août 2019 18:24