retour

La langue française est-elle égalitaire ? Interview Brut d'Éli...

Poétesse, médecine, autrice… pourquoi ces mots ont-ils disparu ? Interview Brut d’Éliane Viennot, chercheuse en littérature française.

18/12/2017 12:16
  • 326.5k
  • 432

291 commentaires

  • Marie G.
    13/12/2018 08:41

    Vous me faites rire à dire qu’on s’en fiche que ce n’est que des mots, mais si nous changeons quelques mots, notre façon de penser change aussi. C’est des petites choses superposé qui change les grandes choses.

  • Amiraa M.
    12/05/2018 17:35

    Tema la Viennot est vraiment de partout !!

  • Anaïs S.
    15/01/2018 16:28

    c’est cette femme qui vient à Montauban pour le café philo en mars, tu m’accompagnes ? 😁 Et amène tes amis aussi, je vais faire évoluer les mentalités 💪🏻😂

  • Chimène P.
    14/01/2018 15:55

    ce dont je te parlais vendredi, sur la disparition des appellations féminines pour les métiers intellectuels

  • Déborah V.
    08/01/2018 15:46

    Ah!

  • Sarah A.
    07/01/2018 00:43

    intéressant

  • Louis T.
    06/01/2018 19:21

    Y'a des problèmes plus graves dans le monde je pense

  • Quentin C.
    06/01/2018 12:52

    Qui s'en fout ? ☝️

  • Kléan M.
    06/01/2018 02:58

    Je ne suis pas sexiste. Je fais le ménage, la cuisine, le rangement, car j'estime que quand on est en couple et adulte chaque conjoint doit faire la moitié des tâches ménagères. Quand je veux une bière, je vais la chercher. Si il faut faire les courses, j'y vais. J'offre parfois le restaurant à ma conjointe, et parfois c'est elle. Je suis un homme, et j'estime que vouloir féminiser des mots comme des professions est une bonne idée, pas quelque chose de vraiment important, mais si ça peut faire plaisir à l'ego ça dérange personne. Par contre je trouve que dans notre société, contrairement à ce que les féministes pensent, les femmes ont aussi droit à des privilèges dont les hommes ne bénéficient pas. Par exemple, un homme harcelé par une femme ne sera jamais pris au sérieux, pareil pour des violences. Pareil pour l'habillement, on tolère une femme en jupe au bureau mais pas un homme en short. De plus, les femmes homosexuelles sont très souvent mieux considérées que les hommes et on leur accorde plus de crédit. Et concernant mon expérience personnelle, j'ai remarqué quelque chose avec ma petite amie. Nous portons tous les deux un manteau très long, genre qui arrive aux chevilles. Lorsqu'on bouge ensemble on est assortis, lorsqu'elle bouge seule les seules remarques qu'on lui fait sont des critiques positives sur son look, mais de mon côté je suis très souvent interpellé dans la rue, soit des personnes qui m'appellent "batman", des "hé dark vador, t'as oublié ton casque" et j'en passe. Alors oui, l'homme et la femme ne sont pas égaux, ils sont différents, et jouissent de privilèges différents. Je pense que la seule chose importante est que dans les faits les droits des deux sexes soient égaux, tels que les salaires par exemple, et que le respect soit égal entre hommes et femmes. Car moi aussi j'en ai marre d'être mis dans le même sac que les hommes machos, je pense sincèrement que 10% des hommes sont machos et se pensent supérieurs, et que 10% des femmes sont des extrémistes féministes qui pensent être supérieures et mériter mieux. Il serait seulement temps d'arrêter de faire comme s'il y avait des différences et d'agir comme s'il n'y en avait pas.

  • Nadège H.
    05/01/2018 19:44

    C'est ce que je vous expliquais

  • MC C.
    05/01/2018 14:43

    Les salons littéraires étaient l’œuvre des femmes. On y débattait d’idées. Ils sont le creuset de la révolution française. À la Cour, les femmes restaient dans l’ombre mais tiraient les ficelles. C’est pourquoi la bourgeoisie qui a pris le pouvoir a relégué les femmes au rang inférieur en les trompant avec leurs symboles : Marianne et la République. On nous a grugées et il a fallu des décennies pour reprendre notre place. Et rien n’est gagné.

  • Sandra S.
    05/01/2018 14:40

    on en parlait la dernière fois

  • Erwan A.
    05/01/2018 11:01

    !

  • Laurent G.
    05/01/2018 06:04

    Les êtres humaines de cette planète commencent à devenir aussi bêtes que leurs semblables masculines (ça va comme ça ? )

  • Marie N.
    05/01/2018 01:47

    Dans mon enfance j'ai entendu mon petit frère me répliquer « C'est moi qui a raison parce que je porte les culottes ! » Je n'en reviens encore pas comme c'était ancré profondément dans sa nature et pas du tout le reflet de l'éducation de nos parents.

  • Brute D.
    05/01/2018 01:45

    là je veux bien

  • Danielle T.
    05/01/2018 01:43

    C'est une polémique futile! La langue française est déjà assez compliquée. On a besoin d'action pas de mots féminins!

  • Danielle T.
    05/01/2018 01:40

    Impératrice never heard of imperière?

  • Muriel L.
    05/01/2018 01:32

    Pourtant plus fines, réalistes, humaines, authentiques, généreuses... Etc

  • Nina J.
    05/01/2018 00:53

    chercheuse en littérature

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.