La veste désormais obligatoire pour les hommes à l’Assemblée

Après une remarque de Eric Ciotti sur le "relâchement vestimentaire”, les députés viennent de voter le port de la veste, devenue obligatoire pour les tenues des hommes.

La “tenue de ville” était déjà en vigueur


La veste est désormais obligatoire pour les hommes à l’Assemblée. Ce mercredi 9 novembre, les députés ont voté de nouvelles règles vestimentaires pour l'hémicycle. La veste devient obligatoire pour les hommes et la cravate est “recommandée”. Ce débat fait suite à l’interpellation du député Éric Ciotti qui s’était plaint d’un “relâchement vestimentaire et comportemental”, notamment du groupe de députés de La France insoumise.
Nouvelle-Zélande : un député maori sans cravate expulsé du Parlement


Louis Boyard, député insoumis, l'avait parodié dans un courrier accusant les députés LREM, LR et RN de porter des tenues trop “onéreuses”. “Il s’agit en l'occurrence d’une forme d’arrogance vestimentaire et comportementale d’un nombre de plus en plus important de députés.” Le règlement demandait déjà “une tenue neutre s'apparentant à la tenue de ville”. Selon le Journal du dimanche, le règlement entrera en vigueur mardi prochain. Mais ce ne sont pas les seules tenues ayant créé débat au sein de l'hémicycle. Fin 2017, François Ruffin (France Insoumise) avait porté un maillot de football. En 2018, Jean Lassalle avait porté un gilet jaune, en plein milieu du mouvement contestataire. Jack Lang, en 1985, alors qu'il était ministre de la Culture, porte une veste au col Mao, signée Thierry Mugler. Cela lui vaudra les huées des députés.
Propos racistes à l’Assemblée nationale : retour sur la séquence


avatar
Brut.