Les inégalités filles-garçons vues par les enfants

Brut a interrogé plusieurs enfants et adolescents sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Voici leurs réponses.

“En sport, même si on peut être la meilleure, les garçons, ils se choisiront toujours”

“Il y a plein de gens qui disent que la place de la femme, c'est à la cuisine et tout, et que les hommes, ils doivent partir travailler. Ça ne se fait pas tout ça !” Brut a interrogé plusieurs enfants et adolescents ayant entre 8 et 19 ans. Et voici ce qu’ils pensent de l’égalité fille-garçon. “Les garçons, ils trouvent que les filles, c'est leur boniche. Ils disent ‘vas me chercher ça et nananinanana…’”, explique Ariana, 8 ans. Les inégalités salariales femmes/hommes, une longue histoire

L’inégalité entre les sexes, cela peut parfois commencer très tôt. “En CP, j’avais les cheveux très courts et je suis allée aux toilettes des filles. Et il y a plein de grandes qui m'ont dit : “Mais sors de là, t’es un garçon, t'as pas le droit d'y aller.” Et moi j'ai dit :”Non, je suis une fille”. Encore aujourd’hui, certains sports, activités, ou disciplines sont majoritairement réservé aux filles et aux garçons. “Il y a des gens qui disent que j'ai pas le droit de faire du violon parce qu'ils disent que le violon, c'est que pour les filles”, confie Elior. Le jeu vidéo qui dénonce les inégalités hommes / femmes

avatar
Brut.