retour

Les inégalités salariales femmes/hommes, une longue histoire

Depuis ce 5 novembre à 16 h 47, symboliquement, les femmes travaillent gratuitement pour compenser leurs écarts de salaire avec les hommes. Et pour l'historienne Lucile Peytavin, ces inégalités au travail sont le fruit d’une longue histoire… Elle raconte.

L'histoire des inégalités salariales

D’après l’historienne Lucie Peytavin, le travail des femmes et des hommes s’est développé au même rythme, contrairement à leurs salaires.

Généralement à partir de novembre, symboliquement, les femmes travaillent gratuitement pour compenser leurs écarts de salaire avec les hommes. Pour l'historienne Lucile Peytavin, ces inégalités au travail sont le fruit d’une longue histoire.

Un travail invisible

Dès l'arrivée des femmes sur le marché du travail, leur effort est invisibilisé. La loi attribue aux hommes le statut de chef d’entreprise, ce sont donc eux qui détiennent l’autorité. Les femmes, elles, travaillent sur des journées très longues et permettent à ces entreprises de vivre grâce à la flexibilité de leur travail. Par exemple, dans les boulangeries tenues par leurs maris, ce sont elles qui vendent le pain, en plus de s’occuper des repas et des enfants.

Un travail invisibilisé

À l'époque, si le travail des femmes est invisibilisé, c’est parce qu’elles ont très peu eu accès à l’éducation. Leurs métiers ne sont pas reconnus en tant que tels. Dans les listes de recensement, elles se déclarent automatiquement sans profession ou sous la profession de leur époux. Peu acceptées dans les organismes professionnels jusqu’à la moitié du XXème siècle, les femmes n’ont donc pas la possibilité de défendre leur droit à l’accès au travail.

Un travail longtemps gratuit

Pendant longtemps le travail des femmes n’est pas rémunéré. Leur salaire est en effet considéré comme un salaire d’appoint, qui n’a pas vocation à faire vivre une famille, contrairement à celui des hommes. C'est seulement en 1972 que l’égalité salariale est inscrite dans la loi.

De 1972 à 1995, on constate une vraie progression. Au début, les femmes sont orientées vers des métiers dits « féminins », dont les compétences sont peu reconnues, notamment dans les services à la personne. Leurs compétences paraissent alors naturelles pour faire ce genre de travail, et elles ne sont pas rémunérées à leur juste valeur.

D'autre part, pendant leur carrière, les femmes s’arrêtent de travailler beaucoup plus que les hommes. Elles ont donc peu accès aux postes à responsabilités. Selon Lucile Peytavin, il reste encore des efforts à faire pour obtenir une réelle égalité au travail. Notamment sur la question de la parentalité, de l’égalité des chances, et sur celle de la valorisation des métiers féminins.

05/11/2019 18:17mise à jour : 06/11/2019 11:04
  • 896.3K
  • 643

66 commentaires

  • Christian A.
    27/08/2021 13:09

    ça toujours été là profitation salariales on pourra rien faire contre ça depuis des décennies merci beaucoup pour ton message love for you good day

  • Dav B.
    24/08/2021 16:44

    petit appartet les épouses de commerçant étaient reconnues en tant que "conjoint collaborateur" c'était une profession reconnue dans les textes mais financièrement. La famùeuse loie professionnelle française et touijours sournoise!

  • Julie C.
    23/08/2021 21:33

    Factuel, complet, efficace !

  • Abdelkarim T.
    23/08/2021 16:52

    Les femmes travaillent, gagnent autant que les hommes, voire plus, c'est bien. Là où ça bugue encore, c'est qu'elles cherchent toujours un mec qui gagnent plus qu'elles !...

  • Léon M.
    23/08/2021 12:32

    Elles on qu'a être plus rentable surtout eu lieu de chouiner 😘

  • Hugo T.
    23/08/2021 11:47

    La femme la plus influente en Europe, Angela Merkel est une femme. La majorité des médecins ou des juges sont des femmes. Il serait plus juste de considérer les sexes relatifs à la classe sociale à laquelle ils appartiennent, plutôt qu'à leurs simples revenus... Quel différences salariales entre un homme et une femme dans un Mc Donald's ? Qui gagne le plus et est le plus reconnu dans la société entre une bourgeoise avocate et un éboueur à 1800 balles ? Bourgeoisie vs prolétariat semble plus adéquat que hommes vs femmes...

  • Florian D.
    23/08/2021 05:26

    https://youtu.be/PFXOFr_3MrM

  • Reda F.
    22/08/2021 23:08

    Trouvez des solutions pour vos inégalité d 'abord. Puis venez en vous donnent des cours comment traiter la femme dans. L' islam .et fait un exemple .vous jeté vos parents dans des foyers .en a la solution pour vos problèmes de société .

  • Reda F.
    22/08/2021 23:04

    Et vous venez nous parlé de droits de femmes musulmanes quel honte .....même votre Bible falsifié concider la femme comme un objet pour l homme

  • 蔡瑞琪
    22/08/2021 13:47

    救救蔡愛蜜兒0966026577

  • 蔡瑞琪
    22/08/2021 13:47

    0969026577

  • 蔡瑞琪
    22/08/2021 13:47

    救救蔡愛蜜兒0966026577

  • Jacques G.
    22/08/2021 10:56

    Je lis quelques commentaires. Mais ne vois rien sur le phalomonothéisme. 3500 ans d'endroctinement ne pourraient ils pas nous modifier génétiquement ?😉

  • Jean P.
    22/08/2021 08:35

    mondiale et généralisée la vaccin qui sauve qu'il disait en vendant leurs 100 milliardièmes doses en fait de confinement ce sont les passe sanitaires dangereusement protecteurs qui envoient les voyageurs "vaccinés la plupart" partout dans le monde qui contaminent les autochtones LA SOLUTION CONTRE LES VARIANTS: SI ON essayait le CONFINEMENT DES AVIONS et les transports internationaux des humains apatrides ou "citoyens du monde" pendant 1 an au moins ???

  • Carole R.
    22/08/2021 06:07

    réf à l'une de nos discussions 😉

  • Benoit G.
    22/08/2021 02:31

    C'est surtout un mythe -_-

  • Laurence D.
    22/08/2021 01:02

    , 🤐🤐

  • Wilfried B.
    21/08/2021 23:06

    Et les femmes sont plus heureuses depuis leur entrée dans le salariat ? Vu le nombre de dépressions... Il n'y a qu'elle et les autres débiles féministes qui pensent que les femmes ont des métiers invisibles. Et non il ne faut certainement pas que que les tâches soient mieux partagées. Chacun son rôle dans une famille. C'est ce qui garantie l'ordre et l'épanouissement de chacun. On attend son militantisme d'hypocrite pour que les femmes soient chauffeurs routiers, déménageurs, carreleurs, ouvriers et j'en passe...On va bien se marrer 😅 ( voilà où elle est la différence salariale pour les métiers peu qualifiés )

  • Shines N.
    21/08/2021 22:01

    rien n'a changer non ? pauvre , les femmes et les hommes travaillent , et quand ils/elles sont riche ils/elle ne travaillent plus ou moins ?

  • Lupo N.
    21/08/2021 19:56

    Toujours entrain de se plaindre ses bonnes femmes...