retour

Les inégalités salariales femmes/hommes, une longue histoire

Depuis ce 5 novembre à 16 h 47, symboliquement, les femmes travaillent gratuitement pour compenser leurs écarts de salaire avec les hommes. Et pour l'historienne Lucile Peytavin, ces inégalités au travail sont le fruit d’une longue histoire… Elle raconte.

L'histoire des inégalités salariales

D’après l’historienne Lucie Peytavin, le travail des femmes et des hommes s’est développé au même rythme, contrairement à leurs salaires.

Généralement à partir de novembre, symboliquement, les femmes travaillent gratuitement pour compenser leurs écarts de salaire avec les hommes. Pour l'historienne Lucile Peytavin, ces inégalités au travail sont le fruit d’une longue histoire.

Un travail invisible

Dès l'arrivée des femmes sur le marché du travail, leur effort est invisibilisé. La loi attribue aux hommes le statut de chef d’entreprise, ce sont donc eux qui détiennent l’autorité. Les femmes, elles, travaillent sur des journées très longues et permettent à ces entreprises de vivre grâce à la flexibilité de leur travail. Par exemple, dans les boulangeries tenues par leurs maris, ce sont elles qui vendent le pain, en plus de s’occuper des repas et des enfants.

Un travail invisibilisé

À l'époque, si le travail des femmes est invisibilisé, c’est parce qu’elles ont très peu eu accès à l’éducation. Leurs métiers ne sont pas reconnus en tant que tels. Dans les listes de recensement, elles se déclarent automatiquement sans profession ou sous la profession de leur époux. Peu acceptées dans les organismes professionnels jusqu’à la moitié du XXème siècle, les femmes n’ont donc pas la possibilité de défendre leur droit à l’accès au travail.

Un travail longtemps gratuit

Pendant longtemps le travail des femmes n’est pas rémunéré. Leur salaire est en effet considéré comme un salaire d’appoint, qui n’a pas vocation à faire vivre une famille, contrairement à celui des hommes. C'est seulement en 1972 que l’égalité salariale est inscrite dans la loi.

De 1972 à 1995, on constate une vraie progression. Au début, les femmes sont orientées vers des métiers dits « féminins », dont les compétences sont peu reconnues, notamment dans les services à la personne. Leurs compétences paraissent alors naturelles pour faire ce genre de travail, et elles ne sont pas rémunérées à leur juste valeur.

D'autre part, pendant leur carrière, les femmes s’arrêtent de travailler beaucoup plus que les hommes. Elles ont donc peu accès aux postes à responsabilités. Selon Lucile Peytavin, il reste encore des efforts à faire pour obtenir une réelle égalité au travail. Notamment sur la question de la parentalité, de l’égalité des chances, et sur celle de la valorisation des métiers féminins.

05/11/2019 18:17mise à jour : 06/11/2019 11:04
  • 707K
  • 551

101 commentaires

  • Mohammed A.
    09/04/2021 19:14

    L’homme mérite bien c’est tout !

  • Sandrine B.
    03/04/2021 12:33

    On régresse fortement. Les salaires sont à nouveau des salaires d'appoint avec des temps partiel au smic, voir en dessous.

  • Claude L.
    31/03/2021 23:51

    Qu'est-ce qu'elle en sais du moyen âge ???...rien ...de rien elle suppose seulement. Maintenant elle travailles pour faire les madames ,(voitures,minijupes, décolleté,cigarette,agace pipi etc .des enfants qui vont encore a la guerre,des politiciens vereurs ,des biquinis ficelles etc cool l évolution ...

  • Philippe E.
    31/03/2021 19:23

    C'EST POUR CELA QUE TOUS CEUX QUI ONT DES CONNAISSANCCES ONT ABANDONNE' CE CHAT !

  • Philippe E.
    31/03/2021 19:22

    CETTE PAGE EST FAITE POR PARLER DU SYNDROME DU NEZ VIDE, OU EMPTY NOSE SYNDROME !!!!

  • Dimeh S.
    31/03/2021 19:22

    On est en 2021 et ya encore des idiots pour croire qu'il y a vraiment des inégalités salariales entre homme et femme mdr ?

  • Colette R.
    31/03/2021 08:54

    Une femme qui est mere au foyer ne travaille pas ? Ah bon ? En plus gratuitement ? Ne prends pas de place dans les creches ? Eh bien la femme de 2021 à rien compris car mettez vos enfants à garder vous verrez combien ça coute ? Chacun a droit à un salaire que ça soit la femme au foyer ou au bureau etc .etc. commençons par cela dejà Non !! Et l homme pareil c est tout un faux ce discours ..l injustice est dejà de maltraiter une femme car combien de femme travail et doivent faire à mangé encore pour l homme etc.etc et il y a des hommes tres bien mais maintenant c est la femme et l homme à eduquer la nouvelle generation donc les enfants au respect entre homme et femme et à dire au fille garçon tout le monde est egaux etc .etc.

  • Stanley B.
    31/03/2021 04:46

    La rhétorique féministe en sueur 😭😭😭😢😢😢😓😓😓

  • Nadia B.
    30/03/2021 21:03

    En Algérie les femmes ont le même salaires que les hommes nous n'avons pas ce problème de discrimination

  • Claudine T.
    30/03/2021 19:55

    👍

  • Amadeus C.
    30/03/2021 11:48

    Qu'est ce que cette idéologue cherche à démontrer ? Quelqu'un pour m'éclairer ?🧐

  • Mathieu D.
    30/03/2021 11:17

    Ma Notaire gagne moins que mon charcutier

  • Jo E.
    30/03/2021 10:58

    c est pas un mythe ca ? possible d avoir de vrai témoignage de femmes qui gagnent vraiment moins a compétence égale ? a part dans des job qui représentent 0.001% de la population ?

  • Gregory E.
    30/03/2021 07:56

    2021 et encore des vidéos comme ça ça me fait rire faut arrêter un moment donné 😆

  • Adèle B.
    30/03/2021 07:45

    juste prcq on en parlait

  • Marguerite B.
    30/03/2021 05:50

    Besoin d'aide de prêt personnels contactez moi ou le +33752840206 pour plus d'info ,merci

  • Belkacem N.
    30/03/2021 05:10

    Qui a dit le contraire

  • Anne M.
    29/03/2021 20:48

    Et cela continue

  • Lorenn P.
    29/03/2021 18:55

    (mon crew de féministes 🥰) : regardez c’est trop interessant !!

  • Andre V.
    29/03/2021 18:53

    Voilà une humble contribution à votre "histoire du travail". En effet je viens de prendre connaissance de cette information : les salariés d Amazon sont contraints d uriner dans une bouteille pour gagner du temps de livraison, j en ai conclu que seuls les hommes pouvaient effectuer ce travail. Faut-il mettre des quotas ou faire la grève ?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.