Ils aident toujours les habitants à faire le plein de carburant

"C'est de la fraternité." Quelques jours après notre première vidéo, on est retourné voir ces habitants d'Aulnay-sous-Bois qui continuent d'aider les automobilistes à faire le plein de carburant. Ils expliquent pourquoi ils font ça, et répondent aux critiques pour clore les polémiques.

“On n’a pas fait ça pour buzzer”


“Le lendemain de la vidéo, laisse tomber le monde qu’il y a eu ici. Les gens sont venus de partout.” Au nord-est de Paris, à Aulnay-sous-Bois, dans cette station-service, les personnes sont venues en nombre pour féliciter les jeunes qui aident les conducteurs à se servir du carburant pour leurs voitures. Quelques jours auparavant, Brut les avait rencontré. Aujourd’hui, il parle une nouvelle fois au micro de Brut de leur volonté de solidarité, et de l’impact que cela a eu dans le quartier. “À la base, on n’a pas fait ça pour buzzer ou quoi que ce soit. Tout ça, ça s’est fait naturellement, on a grandi dans la solidarité, dans l’entraide”, explique Ben, l’un des bénévoles.
À Aulnay, ces jeunes aident les habitants à faire le plein


Un acte qui a même été salué par le maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza. “Toute la fachosphère en ce moment se déchaîne en les critiquant, en disant que c’est une privatisation. (…) On a des vrais jeunes qui ont décidé de s’approprier le sujet et de faire la régulation au bénéfice des habitants et à titre gratuit. On les soutient parce qu’en plus, ils pallient une défaillance totale de l’État en ce moment où on est obligés de trouver des systèmes D pour que la vie redevienne normale dans nos quartiers”, pense le maire. Mais ils ont également été sous le feu des critiques, qui les accusaient de prendre de l’argent en contrepartie d'aider les voitures. “Vous me voyez, moi, prendre 10 euros avec mes potes, gratter 10 euros divisés par 5. 2 euros ? Non, nous on est des travailleurs, nous. (…) Le lendemain, je retravaille. Ce matin, j’ai travaillé, je n'ai pas dormi. J’ai une femme, deux enfants”, se défend Biff.
Pourquoi les avions de lignes sont peu touchés par la pénurie de carburant ?


avatar
Brut.