retour

Où sont passés les cahiers de doléances ?

En prolongement du mouvement des gilets jaunes, des milliers de citoyens ont rempli des cahiers de doléances. 2 ans après, ils demandent au gouvernement de tenir sa promesse.

« Gilets jaunes » : que deviennent les cahiers de doléances ?

Les cahiers de doléances étaient une réponse du gouvernement au « Gilets jaunes ». Plus d’un an après le lancement de cette initiative, où en sont-ils ?

En décembre 2018, en réponse au mouvement des « Gilets jaunes », des « cahiers citoyens » ont été mis en place dans les mairies. Tous les Français étaient invités à les remplir pour exprimer leurs doléances avant la mise en place d’un grand débat national.

D’après Dorian Dreuil, cofondateur de l’association Rendez les doléances, des milliers de citoyens ont participé à ces cahiers citoyens dès la fin de l’année 2018.

Une forte mobilisation

« Nous demandons aujourd’hui que ces cahiers soient restitués aux Français. Nous le devons à l’ensemble des citoyens qui se sont mobilisés. Nous le devons à l’ensemble des citoyens français puisqu’il s’agit d’une cartographie inédite de notre pays, la plus grande qu’on ait jamais connue depuis 1789 et les doléances révolutionnaires », affirme Dorian Dreuil.

Il poursuit : « Nous avons créé une association qui porte un message au gouvernement : celui de tenir sa promesse de rendre public et accessible l’ensemble des doléances des cahiers citoyens du grand débat national. »

En janvier 2019, Gabrielle, infirmière, a envoyé un mail au maire de sa commune. « J’avais noté : “Baisser les taxes, surtout pour l’alimentaire et le carburant, parce que ça devient un vrai budget, notamment pour s’alimenter et pouvoir se rendre au travail” », se souvient-elle.

Des doléances difficiles d’accès

D’après l’infirmière, c’était un beau concept. Pourtant, plus d’un an après leur restitution, l’intégralité de ces 600.000 pages n’a toujours pas été mise en ligne. « Ces doléances sont archivées au niveau des archives départementales et il est visiblement difficile d’y accéder », rapporte Fabien Barège, maire de Porquéricourt.

En effet, à cause de diverses normes administratives, les archives départementales ne sont pas accessibles à tous. Néanmoins, l’élu se veut rassurant : « Il y a bien entendu tout une série de doléances, de demandes, qui avaient été effectuées et qui deviennent encore plus d’actualité avec la situation que nous vivons. Quand nous sortirons de cette crise sanitaire, je pense qu’il sera salutaire de reprendre le travail qui avait été effectué. »

26/11/2020 07:30mise à jour : 26/11/2020 09:00
  • 192.9K
  • 319

218 commentaires

  • Marie P.
    19/01/2021 08:51

    Et blablabla... Vous y avez cru... Heiiiiiiiin !!!!!

  • Maryse D.
    29/11/2020 20:08

    Ces cahiers de doléances n'ont servi à rien !!! 😡😡😡

  • Patricia S.
    29/11/2020 18:25

    Autant faire une liste au père noël

  • Jean-yves B.
    29/11/2020 15:51

    On a demandé par le biais de la mairie où étaient ces cahiers. On nous a répondu qu’ils étaient stockés car les exploiter demanderai énormément de temps de personnel et d’argent donc un coup d’épée dans l’eau comme d’habitude.

  • Clotilde C.
    29/11/2020 15:05

    Dommage pour tous ceux qui ont cru en cette gigantesque mascarade ! 😏

  • Christian C.
    29/11/2020 13:54

    Aujourd'hui encore rafale des macroniens à la. Télé pour sauver le roi 👑après les violences policières. On les envoie défendre une politique mortifère et désastreuses pour la cohésion nationale mais certains ne le supportent plus et se suicident. Le mal est pour tout les services publics après la poste la SNCF EdF etc partout le mal vivre. Ça suffit !

  • Christian C.
    29/11/2020 13:48

    L'exaspération et la tromperie du peuple est à son comble et ça commence à réagir timidement hélas

  • Christian C.
    29/11/2020 13:47

    Ou sont passées les 15 mesures minimales pour le climat

  • Philippe C.
    29/11/2020 12:39

    Je pense que les cartons de doléances sont partis à la déchetterie

  • Maman E.
    29/11/2020 10:19

    il les a archivés.... au fin fond des placards. sans les lire bien entendu..il y en avait trop. Quand au soit disant "grand débat" il y avait des gens qui écoutaient un beau parleur.

  • Josselin D.
    29/11/2020 01:51

    Pipeau, pipeau, de la flûte. Démagogie, changeons de gouvernement et votons correctement avec discernement et non sur un visage de jeune communiant.

  • Antiflag V.
    28/11/2020 22:28

    Secret Défense ? Ils les ressortiront dans 50 ans !!!!

  • Georgette L.
    28/11/2020 21:02

    Tout cela n etait que du blabla pour amadouer le peuple

  • Nacer A.
    28/11/2020 18:29

    Ecouter vive le peuple parte tous

  • Virginie R.
    28/11/2020 09:27

    On apprendra dans quelques temps que cesfameux cahiersde doléance ont été purement et simplement détruits, cela ne m'étonnerait même pas ...

  • Bertrand B.
    28/11/2020 09:17

    Les cahiers de doléances, sacrée mascarade !! 🤣🤣

  • Cathy M.
    28/11/2020 08:49

    pure démagogie de la part de macron, point barre. Croire qu'il allait en prendre compte ...

  • Kenzo M.
    28/11/2020 08:13

    Ils sont avec l’éthique de ces porcs de flics, dans le néant.

  • Ju I.
    28/11/2020 07:17

    De 1 comme tout le reste c’était de la poudre de perlimpinpin, de 2 ce mec n’en a ABSOLUMENT RIEN À FOUTRE de nous si ce n’est pour enrichir ses potes, va falloir que ça finisse par rentrer ds le crâne ça !!!!

  • Farouk L.
    28/11/2020 01:55

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10221907208888754&id=1214934732