retour

Paraplégique, Pascale raconte ses difficultés au quotidien

Pascale est paraplégique. Comme des centaines d'autres personnes en situation de handicap, elle manifestait ce mardi 14 mai contre la politique du gouvernement en matière d'accessibilité. Elle raconte ses difficultés au quotidien, et les conséquences de la loi ELAN.

19/05/2019 06:52
  • 114.9k
  • 75

67 commentaires

  • Brut
    17/05/2019 20:22

    Selon l', la loi ELAN adoptée en octobre 2018 a introduit "un principe de quota de logements accessibles en fixant un seuil à 20 % des logements neufs dans des immeubles collectifs d'habitation, au lieu de 100 %" jusqu'alors : https://www.apf-francehandicap.org/actualite/loi-elan-apf-france-handicap-appelle-les-parlementaires-saisir-le-conseil-constitutionnel Le texte de loi : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000037639478&categorieLien=id

  • जूलियन न.
    19/05/2019 06:55

    Comme dirait Dupont Aignan : « Debout la France ! »

  • Antho C.
    19/05/2019 06:57

    Quand je l'écoute et quand je vois ta mère, j'ai l'impression qu'il y a deux monde

  • Sega U.
    19/05/2019 07:01

    ils ont trouve un filon qui gagne pas assez

  • Colette S.
    19/05/2019 07:11

    Je pense que cette personne exagère un peu. Elle oublie de dire que les handicapés bénéficient de réductions dans beaucoup de domaines, sont dispensés de droits de succession ( pour ceux qui ont la chance d'hériter ) que de nombreux efforts sont faits pour eux mais que parfois l'aménagement de locaux anciens est impossible. Je m'occupe d'handicapés.

  • Véronique B.
    19/05/2019 07:11

    Dans quel monde vivons nous. Ne pouvons nous pas être plus humain et accepter d’embaucher plus de personnes handicapées et construire des logements plus accessibles. Nous sommes tous à la merci de devenir un jour ou l’autre dans une situation d’handicap.

  • Patrick R.
    19/05/2019 07:18

    La lune sinon rien !!

  • Chypy C.
    19/05/2019 07:18

    Bien parlé Madame c'est bien vrai 😘

  • Amina H.
    19/05/2019 07:19

    De tout cœur avec vous Madame, je vous comprends et je compatis envers votre situation et votre détresse. Personne ne va vous comprendre dans le malaise, la douleur et les difficultés si nombreuse liées à votre handicape que vous vivez , jusqu'au jour où toutes ces personnes qui vous auront dénigré, méprisé, fait preuve d'indifférence la plus total se retrouverons dans la même situation que vous. Courage Madame et tenez bon fasse à tant d épreuves et d injustices que vous devez vivre et traversez seule qui sont liées a votre mobilité réduite. Vous êtes un être exceptionnel et admirable à plus d un titre.

  • Michel G.
    19/05/2019 07:24

    On peut toujours ce plaindre l’handicape ne représente 4,3% de la population faire des logements à 100% Handicapé est une bêtise .par contre imposer des douches ou lieu de baignoire serait plus judicieux ,surtout quand on rentre dans l’âge . Les comm font beaucoup mais pas forcément bien c’est un constat aussi .

  • Florence B.
    19/05/2019 07:25

    À ceux qui critiquent et pestent et râlent : pas besoin d'être en fauteuil pour être en galère. Quand vos enfants sont en poussette c'est parfois impossible de circuler sur les trottoirs étroits et encombrés. Ça ne dure pas longtemps, mais imaginez vous vivre ça pendant une vie entière : laisser la poussette sur le trottoir pour aller chercher votre pain, par exemple... J'ai eu des jumeaux... Je fais comment ? Réfléchissez, et on en reparle...

  • Michèle G.
    19/05/2019 07:26

    😖😞

  • Florence M.
    19/05/2019 07:29

    Le parking mis à disposition par mon employeur possède des places réservées aux gens à mobilité réduite. Le parking est en sous-sol et il n'y a PAS d'ascenseur pour que ces personnes puissent accéder à ces emplacements... Cherchez l'erreur...

  • Beatrice P.
    19/05/2019 07:34

    Au fait pour ceux qui ne se sentent pas concernés, car sur leurs 2 jambes aujourd’hui, nul ne sait de quoi sera fait son futur donc .... . Et dire que certains valides se plaignent pour une panne d’ascenseur ou des difficultés pour se déplacer lors de travaux, ce sont aussi des vrais problèmes pour les personnes en fauteuil roulant. De tout cœur avec eux.😌

  • Patrick G.
    19/05/2019 07:35

    Vivre avec l aah et 4 enfants ces presque missions impossible

  • Raymond B.
    19/05/2019 07:43

    Il est évident que peu de chose sont faites pour faciliter les handicapés surtout en ville. Je veux bien croire que c'est un budget que de remettre aux normes les lieux publique les trottoires etc mais tellement d'argent sont gaspillé dans chaque commune à des choses parfois inutile. Le problème c'est que même dans les nouvelles réfections ou nouveaux travaux ils ne prévoient pas toujours pour le handicape. Les mamans en poussette rencontre ce problème aussi et sont parfois obligée de rouler sur la route. Les conducteurs en se garant sur les trottoir aussi complique la vie ainsi que les déjections canine, ça le problème pourrait être facilement résolu.

  • Un e.
    19/05/2019 07:45

    C était le 1er tour de magie d Adrien Taquet sur une question sociale. Le mec écrit un rapport dans un sens et vote une loi qui va contre ce qu' il a démontré. Et sur la protection de l Enfance des gens en attendent encore de lui.

  • Fa L.
    19/05/2019 07:48

    Elle n exagère pas elle a raison et les améliorations faites ces dernières années ne sont pas assez ambitieuses.

  • Julie L.
    19/05/2019 07:55

    il faudrait déjà rétablir le mot "FRATERNITE" !!!!aujourdhui il faut payer pour aider son prochain!!!!je le déplore!!!

  • Nathalie B.
    19/05/2019 07:55

    Je comprend même pas que l'on puisse critiquer les propos de cette personne, pour les personnes qui ne sont pas handicapées et qui disent qu'elle exagère je vous met au défi de vous mettre à leur place 6 mois car une journée trop facile,je suis pas handicapées mais je me dis que cela peut m'arriver à tous moment et quand je vois certains travaux qui vous disent passer sur le trottoir d'en face la blague le trottoir d'en face est à peine plus large qu'une personne j'imagine bien le fauteuil roulant une roue sur le trottoir et l'autre sur la route et cette galère continuelle pour certains et certaines qui n'ont pas la chance d'habiter dans une ville qui à tous fait pour les personnes à mobilité réduite, alors vous Monsieur et Madame qui vous permettez de juger voir critiquer mettez vous à leur place 6 mois et dans plusieurs villes et villages de France après ont en reparle.