retour

Pourquoi est-on si énervé contre les autres sur la route ?

À vélo, on déteste les voitures, et en voiture, on déteste les vélos. Mais pourquoi est-on si énervé contre les autres sur la route ?

Pourquoi est-on si énervé contre les autres sur la route ?

En voiture, à vélo ou à pied, nous avons une fâcheuse tendance à pester contre les autres. Des chercheurs nous expliquent pourquoi.

1 – Chaque usager défend son propre mode de transport

« Ce qu’il faut savoir, c’est que le réseau a tendance à fonctionner en termes de groupes. On ne s’en rend pas forcément compte. Moi par exemple, je suis au volant de ma voiture, et, sans forcément en avoir conscience, je vais me sentir un peu plus proche des automobilistes que si j’étais en trottinette, à pied ou à vélo », analyse Florent Varet, chercheur en psychologie sociale.

Selon lui, c’est ce mécanisme que qui entraîne les usagers de la route, même de manière temporaire, à être un peu plus tolérant envers les personnes ayant le mode de déplacement, et plus hostiles envers les autres. « Ça peut également expliquer des comportements d'agressivité. On va par exemple retrouver chez les automobilistes le stéréotype des cyclistes des bobos de gauche… »

Mais ces groupes ne sont pas figés, tempère le chercheur en psychologie sociale. « On peut avoir des communautés très fortes, des gens qui vont se définir comme motards, des gens très pro-voitures, qui se créent un univers. Mais on peut très bien être automobiliste le soir, à vélo l’après-midi et piéton en fin de journée. On endosse différents rôles sociaux, voire différentes identités, qui peuvent apparaître opposées ou en tension. »

D’où, parfois, une déshumanisation des usagers qui privilégient un autre moyen de transport. « En termes psychologiques, ça peut aussi se concrétiser par le fait de retirer le caractère humain des personnes qu’il y a sur la route. Si la personne devant nous nous agace et si elle est perçue comme n’étant pas un être humain, on va plus facilement exprimer cette colère envers elle, on aura moins de culpabilité à le faire », constate Florent Varet.

74 % des automobilistes reconnaissent se mettre en colère au volant une fois par mois, selon un sondage Atomik Research pour Autoescape. « On ne pourra jamais avoir un monde parfait où tout le monde s’entende parfaitement. Mais on peut tenter de réfléchir à des perspectives. Une première piste intéressante, ce serait de casser ce phénomène qui amène les gens à défendre le groupe auquel ils vont s’identifier en promouvant le fait qu’on partage sur la route une activité commune, une identité commune », espère le chercheur.

2 – Les aménagements ne favorisent pas toujours la paix

Longtemps dominée par la voiture, la chaussée n’est pas adaptée à la circulation simultanée. « Même si la voiture est en train de devenir de moins en moins importante dans les déplacements des grandes villes, elle occupe encore une large partie de l’espace. 50 % de l’espace public à Paris est occupé par la circulation et le stationnement automobile, alors qu’elle représente moins de 10 % des déplacements », indique Sébastien Marrec, chercheur en aménagement et urbanisme. À cause de ce déséquilibre, les conditions de sécurité d’une cohabitation sereine ne sont pas forcément réunies, d’après lui.

Par ailleurs, l’arrivée d’un nouveau mode de transport ou sa généralisation concurrencent les autres. « Des chaussées ou des trottoirs sont transformés pour établir des pistes cyclables. Ça peut être perçu comme un territoire retiré aux piétons et aux automobilistes et nourrir les tensions. Dans certains cas, on peut aussi avoir le sentiment, à tort ou à raison, que certains droits vont être octroyés à certains usagers au détriment d’autres », note Florent Varret. Pourtant, ces nouveaux aménagements sont nécessaires pour la sécurité de tous. En 2016, 95 % des cyclistes tués l’ont été sur la route, contre 2 % sur les pistes cyclables, d’après l’Onisr.

3 – Le véhicule change notre comportement

Aux États-Unis, on utilise l’expression « road rage », « rage au volant » en français. À l’abri dans son véhicule, un automobiliste s’énerve plus facilement. « Pour la grande majorité des 40 millions de conducteurs français, la voiture génère des attitudes qu’ils n’auraient pas dans d’autres domaines de leur vie. Ils peuvent être très prudents et au volant, se mettre à faire n’importe quoi. La voiture les change », assure Jean-Pascal Assailly, psychologue et expert au conseil national de la sécurité routière.

Pour un automobiliste, le véhicule est ainsi le prolongement de la sphère privée. « Avec la voiture de nos grands-parents, vous communiquiez avec le monde extérieur. Vous entendiez tous les bruits, toutes les sensations de vitesse. La façon dont sont faites les voitures aujourd’hui coupent toutes ces sensations du monde extérieur. C’est une seconde maison. On a de la musique, des écrans. Le problème, c’est que l’autre n’existe plus. Parfois, le conducteur va se permettre un degré d’incivilité ou de violence qu’il ne se permettrait jamais sur le trottoir », déplore le psychologue.

Sexisme, mépris social… la conduite exacerbe aussi les rapports de domination. Les conducteurs ayant des véhicules chers ont tendance à être plus désagréables, selon Atomik Research.

18/06/2020 06:31mise à jour : 18/06/2020 19:07
  • 791.2k
  • 802

455 commentaires

  • Alexis F.
    16/07/2020 06:21

    justement ;-p

  • William J.
    06/07/2020 06:12

    En serio??? si La personne devant toi n'est plus considérée comme un être humain qui est ce qui conduit ??? Reportage de merde et surtout explication de merde et déduction encore plus merdique que tout l'ensemble réunis

  • Hasard T.
    05/07/2020 15:45

    https://youtu.be/mLXQltR7vUQ La politique c'est la loi du plus fort c'est punir appauvrir sans inventions du bonheur et de la gratuité et de l'enrichissement de la population des impôts à la poubelle Avec les élections à Paris c'est mort les enfants vont tous crever avec leur poumon Laure cancer ce sont les mêmes qui font rien depuis 50 ans Message aux artistes du monde❤️❤️❤️🙏🙏🙏💞💖💖 Alors imaginé ce que j'ai imaginé Une voiture carrosserie entièrement solaire 4 roues qui comprime de l'air au réservoir air comprimé récupération des vibrations de carrosserie et moteur transformer en air comprimé et énergie tableau de bord après aux inventeurs et aux ingénieurs de finir le reste il faut des moyens important mets sur le nom de l'artiste mondiale ça coûterait trois fois rien Une voiture autonome en énergie en intelligent transport gratuit

  • Youri P.
    01/07/2020 11:17

    C’est moi ou ça commence les propagandes pro vélo pour paris ?

  • Françoise B.
    30/06/2020 19:32

    Le manque de tolérance et le n'ont respect du code de la route ..

  • Kenny G.
    27/06/2020 16:05

    Mdr je sais pas dans quel groupe je suis mais je suis pas plus aimable envers les autres automobiliste ... surtout si c'est un "papy" 🤣🤣

  • Crina D.
    27/06/2020 07:56

    La propagande des partis politiques comme les Verts et Socialistes diabolice la voiture et enrage des catégories sociales . Impardonnable!

  • Valentin d.
    27/06/2020 00:11

    Bah déjà si on utilisait la maréchaussée sur le rappel des règles simples du code de la route pour tout les usagers ! Plustot que de les coller derrière un radar à fric. Peut être que ça calmerait tout le monde . Les clignos et particulièrement dans les giratoires par exemple ... en tant que conducteur de semi remorque quand tu attend et que tu vois 5/6 voitures sortir juste avant ta voie sans cligno bah forcément a un moment attendre pour rien ça gonfle , donc tu passe et bim c’est à ce moment là que un automobiliste voulais sortir à la sortie d’après mais avait pas le cligno ou alors il me mets quand il voit que tu te lance ( trop tard bonhomme je fait 40T quand je me lance je m’arette pas ) donc tu lui coupe la gueule et ça énerve tout le monde . Ou encore les gens qui son derrière toi qui comprennent pas que quand tu t’arrêter avec le cligno indiquant une direction c’est que tu va peut être faire une manœuvre et surtout quand tu voit qu’après le chauffeur devant toi mets les feux de détresse et commence à bouger en prenant des directions pas normales pour la circulation il vaut mieux rester ou on est et attendre 30 secondes qu’il face sa manœuvre au calme , posée et rapide . Plutôt que de venir absolument ce coller à lui ,lui foutre la pression , ce mettre dans un angle mort et du coup la manœuvre de 30 secondes passe à 5 minutes . Le probleme de l’éducation routière des jeunes : ce voir dans les yeux de l’autre . La majeure partie des automobilistes n’utilisent pas ou peu d’autres modes et n’ont aucune idée de comment ça s’utilise . Une Bonne réforme du permis serait un plus 😂

  • Stéphane M.
    26/06/2020 17:16

    Déjà en 1950. https://www.dailymotion.com/video/x3w80gp

  • Ewald F.
    25/06/2020 19:20

    Un simple respect mutuel, faire attention à l‘autre (voiture, vélo, trottinette et piéton) ET ne pas être pressé- cool et penser d’abord à la vie !!! C’est simple ???? (J’ai bien aimé ça en Suisse)

  • Guillaume C.
    25/06/2020 11:39

    Rien a voir, on est énervé parce que plus personne connais le code de la route, tous le monde crois que c’est la route a son père sans ce soucier des autres, chacun fait comme il a envie (individualisme comme d’hab) et voilà. C’est pas histoire de voiture ou vélo c’est que tous ils foutent la mort sur la route 😂

  • Nicolas V.
    24/06/2020 12:07

    c’est un peu chiant mais c’est super bien analysé haha et comme par hasard je tombe sur ça quand j’en parle 😛 ❤

  • Sylvain d.
    23/06/2020 08:42

    Personne ne respecte rien, aucun.civisme face aux.piétons lorsqu'ils veulent traverser.sur.des.passages qui ne sont pas équipé de.feu... T'es casiment obligé de.te jetter.devant les.véhicules pour.qu'ils s'arrêtent. Le code de la.route.prévoit.pourtant de laisser la.priorité aux piétons... Je.conduis.beaucoup, et même si cela fait chier.tout.le.monde, je m'arrête..

  • Sofian M.
    23/06/2020 01:31

    Ont conduit notre voiture comme ont conduit notre vie, si ont est nerveux au volant c’est que dans notre vie nous sommes peut être pas en paix avec nous même, stressés anxieux ou nerveux tout simplement, alors que si nous avons une conduite stable douce et sans s’énerver sur la moindre erreurs des autres c’est que nous somme en bien en ce moment dans notre vie et dans notre quotidien ( je parle uniquement en connaissance de cause )

  • Mehdi B.
    22/06/2020 20:38

    Beaucoup d'automobilistes conduisent comme des cons et sont très limites sur le code de la route MAIS les cyclistes dans une très large majorité ne respectent absolument rien. Si vous voulez partager la chaussée alors le code de la route s'applique à vous aussi et aussi les sanctions en cas d'infraction. Je suis conducteur de bus sur Paris et la gestion de la municipalité plus le comportement des cyclistes font que c'est l'enfer pour nous. Je ne dis pas que tous les chauffeurs de bus sont exemplaires mais qu'il y a un réel problème sur le partage de la chaussée dans un respect mutuel et du code de la route. Et aussi.... Les couloirs bus ne sont pas des pistes cyclables, vous avez juste l'autorisation de l'emprunter. Peace✌️

  • Virginie F.
    22/06/2020 20:37

    Arrêtez chacun de vous pourrir! Avançons! Merci. Le fait est que concrètement nous allons au taf chacun avec un moyen de transport différent: respectons Chacun les codes de civilité. Cordialement. Bonsoir à Tous.

  • Enis A.
    22/06/2020 19:16

    c'est marrant, j'ai pris le vélo très régulièrement pendant 2 ans et je n'ai jamais eu le moindre problème avec les voitures. et pourtant je passais sur la place de l'étoile, au trocadéro etc etc.

  • Joris G.
    22/06/2020 17:07

    On est si bien en campagnes.

  • Philibert W.
    22/06/2020 13:55

    T'es énervé parce que tu risques ton intégrité physique, voir parfois ta vie, c'est tout affaire réglée faites gaffe à vous, et aux autres

  • Clary R.
    22/06/2020 12:46

    regarde ça doudou !

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.