Profession : dératiseur

Ivan est dératiseur. Et son quotidien sur les traces des rongeurs, c'est ça.

C’est le plus beau métier du monde


Je ne connaissais pas ce métier jusqu'à ce que je rencontre quelqu'un qui m'en parle, et il m'en a parlé avec des étoiles dans les yeux. Il m'a dit : c'est le plus beau métier du monde. Parce qu'il y a le côté social, il y a le côté on voit des gens, on règle des problèmes”. Ivan Rimbaud, gérant de Halte Nuisibles, est dératiseur. Brut l’a suivi le temps d’une journée dans son quotidien. Pour chaque visite, les réglementations conseillées sont les mêmes: “Si le rongeur est dans votre environnement, c'est qu'il est rentré par quelque part. On va essayer de trouver par où il est rentré pour éviter qu'il rentre. Ça, c'est la priorité” explique le dératiseur. 

16 questions hyper simples sur les rats


Maintenant, il faut quand même se rappeler que le rongeur est vecteur de maladies et de pathogènes et que ça a des conséquences sur la santé humaine. On ne peut pas le laisser dans un restaurant” ajoute Ivan Rimbaud. Contrairement aux idées reçues, il n’est pas confronté au quotidien à des rats ou autres nuisibles: “Beaucoup de gens pensent qu'on est en contact quotidien avec les rats, qu'on les chasse directement. Non, moi, je ne vois pas de rats tous les jours. J'en vois de temps en temps, mais de loin”. 

Le rat-trompette, l'un des animaux les plus mystérieux d’Europe


Particuliers, entreprises, hôtellerie et restauration… Ivan Rimbaud intervient dans tous types d’espaces. “Il y a des clients qui souhaitent qu'on soit plus anonymes. Souvent, c'est aussi les hôteliers, pour être franc, donc du coup, quand on y va, on a une autre camionnette qui n'est pas floquée et on s'anonymise un peu” précise le professionnel de la dératisation. Mais chasser les nuisibles ne veut pas dire les détruire: “L'idée, pour une dératisation, c'est pas d'éliminer tous les rongeurs puisqu'ils ont leur place, on a besoin des rongeurs. S'ils sont là, c'est qu'il y a une raison, mais par contre, ils n'ont pas leur place chez nous” tient à préciser le dératiseur. 

Des rats pour détecter les mines antipersonnel

avatar
Brut.