Quand le congé paternité était instauré en France en 2002

Il y a 20 ans, le congé paternité était instauré en France, avant de passer de 2 à 4 semaines en 2021. Et déjà à l'époque, il suscitait beaucoup d'espoir…

“On a envie de participer plus, d'être beaucoup plus présents qu'on ne l'était avant”

Le congé paternité est un congé rémunéré accordé au père après la naissance de son enfant. “Ça me permettra de pouvoir le voir dans ses premiers jours, déjà en profiter beaucoup plus, et puis surtout, d’aider ma compagne.” Ce temps dédié aux pères, il existe depuis 2002 en France. Premièrement fixé à deux semaines, il est étendu depuis le 1 juillet 2021 à 4 semaines. “Je pense qu'on a d'autres images maintenant, d'autres valeurs de la famille, donc on a envie de participer plus, même avec les enfants, d'être beaucoup plus présents qu'on ne l'était avant”. Comment était vu un homme au foyer en 1977 ?

Désormais, chaque père dispose d’un mois pour profiter de son nouveau-né et venir en aide à sa conjointe lors des premières semaines de leur enfant. Ce congé paternité, environ 70% des pères y ont recours. ”C'est bien aussi que dans le cadre de l'égalité des sexes, les pères aient aussi certains droits vis-à-vis des enfants, et des possibilités au niveau des congés!” Si cette période de repos n’est pas obligatoire, elle a été mise en place par le gouvernement afin de “marquer la reconnaissance du rôle du père au cours de la petite enfance” et “instaurer une parité parentale”, expliquera Lionel Jospin. Rugbyman pro, il a décidé de poser la totalité de son congé paternité

avatar
Brut.