Témoignage : Stéphane, 51 ans, a été élevé par deux mamans

"À tous les gens qui pensent que des enfants élevés par deux parents d'un même sexe vont forcément être malheureux, eh bien non. J'en suis la preuve vivante." Stéphane a 51 ans, deux mamans, et un message à faire passer.

Stéphane, 51 ans et élevé par deux mamans

Le fait de ne pas avoir connu son père n’a pas porté préjudice à Stéphane, au contraire. Pour Brut, il raconte.

Stéphane a été élevé par deux mamans. Et il en est fier. « À tous ceux qui pensent que des enfants élevés par deux parents d'un même sexe vont forcément être malheureux, eh bien non. J'en suis la preuve vivante », déclare-t-il.

### « Pour ma vie de couple, c'est peut-être même mieux »

La mère biologique de Stéphane l'a conçu naturellement, faute d’accès à la PMA. « Elle a dû trouver quelqu'un. Son manque d'affinités envers les hommes a fait qu'elle a dû faire cet effort-là », explique le quinquagénaire.

Le fait de ne pas avoir connu son père n’a pas porté préjudice à Stéphane, au contraire. « Pour ma vie de couple, c'est peut-être même mieux. Je n’ai pas un schéma de partage des tâches homme-femme. Le rugby, c'est mon épouse ! Quand il y a un match de rugby, c'est elle qui est sur le canapé et que j'entends crier », confie-t-il joyeusement.

Encore trop de « réactionnaires » opposés à la PMA pour toutes

Le 27 septembre 2019, l'ouverture de la PMA pour toutes a été adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale. Mais le combat est bien loin d'être terminé. Aux yeux de Stéphane, il y a encore trop « réactionnaires » opposés à ce projet.

Pour eux, la PMA pour toutes mènerait à « des générations d’homosexuels, voire de pédophiles ». À ceux-ci, Stéphane le répète : « Le seul risque qu'il y a, c'est de rendre beaucoup d'enfants plus ouverts sur le monde. »

avatar
Brut.
28 septembre 2019 06:38