retour

Témoignage : Stéphane, 51 ans, a été élevé par deux mamans

"À tous les gens qui pensent que des enfants élevés par deux parents d'un même sexe vont forcément être malheureux, eh bien non. J'en suis la preuve vivante." Stéphane a 51 ans, deux mamans, et un message à faire passer.

« À tous les gens qui pensent que des enfants élevés par deux parents d'un même sexe vont forcément être malheureux, eh bien non. J'en suis la preuve vivante » : Stéphane, 51 ans et élevé par deux mamans, répond à Brut

À 51 ans, Stéphane, élevé par deux mamans, a décidé de témoigner. Voici son message.

Stéphane a été élevé par deux mamans. Aujourd’hui marié et papa de deux enfants, il souhaite prouver que des enfants de parents d’un même sexe peuvent avoir une vie heureuse et équilibrée : « À tous les gens qui pensent que des enfants élevés par deux parents d'un même sexe vont forcément être malheureux, eh bien non. J'en suis la preuve vivante. »

La mère de Stéphane le conçoit naturellement faute d’accès à la PMA. « Ma mère a dû trouver effectivement quelqu'un. Son manque d'affinités envers les hommes a fait qu'elle a dû faire cet effort-là », explique-t-il.

Le fait de ne pas avoir connu son père n’a pas porté préjudice à Stéphane, au contraire. « Pour ma vie de couple, c'est peut-être même meilleur. Je n’ai pas un schéma de partage des tâches homme-femme (…) le rugby, c'est mon épouse. Quand il y a un match de rugby, c'est elle qui est sur le canapé et que j'entends crier », confie-t-il.

Le 27 septembre 2019, l'ouverture de la PMA pour toutes a été adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale. Le combat est pourtant bien loin d'être terminé. En effet, aux yeux de Stéphane, nombreux sont les « réactionnaires » pour lesquels cela mènera à « des générations d’homosexuels, voire de pédophiles.» Pour Stéphane, « le seul risque qu'il y a, c'est de rendre beaucoup d'enfants plus ouverts sur le monde. »

28/09/2019 06:38
  • 1.4m
  • 1.9k

1042 commentaires

  • Nicolas D.
    28/09/2019 06:42

    Tant que l'enfant est entouré d'amour et de bienveillance c'est le principal, le reste ce n'est que cliché et conditionnement.

  • Xavier L.
    28/09/2019 06:43

    Il a "deux mamans" ? Ça tient du prodige ! Son cas doit passionner les biologistes et les médecins. Et intéresser les psys aussi.

  • Max E.
    28/09/2019 06:44

    Sinon il y a aussi plein d enfant seul à adopter , mieux vaut faciliter l adoption que de crée un business sur les naissances

  • Fahed B.
    28/09/2019 06:45

    C pas la voie naturelle pour assurer la continuité de l espece et l exption ne fait pas la règle et si vous prétendez être heureux sans connaitre votre père biologique c est que vous savez pas ce que c est le bonheur

  • Rienna S.
    28/09/2019 06:45

    Du coup, pour équilibrer les choses, vous auriez pas un témoignage d'une personne pour qui ça s'est mal passé justement ?

  • Yoan T.
    28/09/2019 06:45

    Propagande

  • Sylvain T.
    28/09/2019 06:46

    Ça dû être atroce pour les parents qu'il soit hétéro 😂😂😂😂

  • Gilbert V.
    28/09/2019 06:46

    Un seul exemple ne peut pas résumer une situation où un état.. C'est un peu nombriliste...

  • Mimo N.
    28/09/2019 06:47

    Bravo vous gagnez un point anecdote pour avoir complètement généralisé une expérience personnelle

  • Albert R.
    28/09/2019 06:48

    👍👍

  • Elisa H.
    28/09/2019 06:48

    Je n'ai rien contre les enfants élevé par deux parents du même sexe l'essentiel c'est qu'il soit heureux

  • Elie C.
    28/09/2019 06:48

    Dégage de la....

  • Mud E.
    28/09/2019 06:48

    Merci pour son témoignage. Évidemment ça ne calme pas les réactionnaires qui prétendent tout savoir et qui ne sont décidément pas prêt a s'ouvrir sur le monde, c'est dommage mais il faudra sans doute encore quelques génération de "je vais bien merci" avant que ça ne change.

  • Chev C.
    28/09/2019 06:48

    La propagande encore et toujours 🥴

  • Rara V.
    28/09/2019 06:49

    ...sortir d'un schéma donné....🤩 La clé

  • Mimo N.
    28/09/2019 06:49

    PMA participe au dérèglement de la société avec des lois favorisant la vie de minorités au détriment d'adoption qui ne sont pas assez nombreuses

  • Karim R.
    28/09/2019 06:49

    baltringue va

  • Aurore G.
    28/09/2019 06:49

    Je bloque

  • André V.
    28/09/2019 06:50

    je ne suis pas pour, du moins pour l'instant. On veut aller vite, mais deux hommes deux femmes qui s'aiment : oui je l'admets je le conçois, je suis gay. Le mariage je ne suis pas pour, le mot me gêne. mais deux êtres qui veulent vivre ensemble doivent avoir les mêmes droits que les hétéros. Le passage à la Maire, un moment de doute car est ce que le Mare est pour,,,,, enfin des enfants, ce monsieur n'a pas eu des railleries à sont endroit alors que l'homophobie est encore plus présente. Non, en 80 nous étions pour OMS des fous, pour l'Etat un délit (j'ai été arrêté), alors ce n'est pas en quarante ans que l'on effacera ce qui existe encore la haine de l'autre, alors aimons nous, trouvons des moyens moins clinquants, qui énervent le refoulé puis voyons les mentalités se développer. Oui deux hommes et deux femmes seront donner l'éducation, moi ma peur c'est la haine insufflée par les parents et que l'on retrouve dans les cours d'école.

  • Morgane C.
    28/09/2019 06:50

    Des exemples où ça se passe bien y’en a pleins. C’est juste que les gens sont persuadés que ça ne peut pas être le cas général. Par contre, on leur présente un cas où ça a été source de chagrin, et d’un coup les gens en font un exemple généraliste: « ah, vous voyez, ça les rend malheureux! »