Violences faites aux femmes : la difficulté de porter plainte

"La police m’a dit qu’il ne fallait pas que je porte plainte par jalousie". Tiphanie a été battue et humiliée par son ex-conjoint. Pour porter plainte, elle a fait face à de nombreuses difficultés. Et c’est le cas de milliers de femmes chaque année… Des images Envoyé spécial.

avatar
Brut.
15 novembre 2018 07:15