Visite d'une tiny house "low-tech"

"Ici, on ne vit qu'avec des systèmes qui permettent de vivre de manière écologique à moindre frais." Bienvenue dans la tiny house "low-tech" de Clément et Pierre-Alain.

Visite d'une tiny house "low-tech"

"Ici, on ne vit qu'avec des systèmes qui permettent de vivre de manière écologique à moindre frais." Bienvenue dans la tiny house "low-tech" de Clément et Pierre-Alain.

“Le low-tech, c’est une technique, une pratique, que l’on qualifie de simple, accessible et durable”

Clément et Pierre-Alain sont ingénieurs. Ils ont fait l’expérience de vivre pendant un an dans cette maison qui n’est reliée ni à l’eau, ni à l’électricité, et qui fonctionne à 100% avec des “low-techs”. Il définissent ce concept comme “une technique, soit une pratique, que l’on qualifie de simple, accessible et durable pour répondre aux besoins utiles de l’homme.

“Il y a une dizaine de techniques dans la maison pour la rendre autonome, on peut vivre super bien et réduire à fond notre impact environnemental.”

Chauffe-eau solaire, filtre à charbon pour rendre potable l’eau de pluie ou encore marmite norvégienne comptent parmi les moyens utilisés par les deux ingénieurs pour rendre la maison la plus autonome possible. Une conception qui s’est faite au fur et à mesure des améliorations : “C’est vraiment une expérience qu’on a faite, la maison, elle est pas parfaite du tout, mais ça nous a permis de tester plein de choses et puis de corriger au fur et à mesure de l’expérience pour aboutir au final à un truc qui marche vraiment pas mal”, confie Pierre-Alain Levêque, co-fondateur du Low-Tech Lab.

avatar
Brut.
19 avril 2021 06:23