retour

Voyage dans un bus de nuit en Île-de-France

"Les trois quarts, c'est des SDF. Des gens qui dorment dans le bus, ils ne savent pas où aller. On les transporte toute la nuit."

Covid-19 : comment ça se passe dans les bus de nuit ?

Des chauffeurs d’Île-de-France font le service de 23h55 à 06h55. Brut les a suivis.

« C’est difficile parce que la nuit il n’y a pas de règles, il n’y a pas de respect, il n’y a rien. La nuit, on est obligé de gérer », confie un chauffeur de bus parisien. De 23h55 à 06h55, il assure le service tant que les gares sont fermées. Comme dans toute l’Île-de-France en période de Covid-19, exercer son activité s’avère très difficile.

« Les trois quarts des passagers, c’est des SDF »

« *Les trois quarts des passagers, c’est des SDF, des gens qui dorment dans le bus. Ils ne savent pas où aller, ils sont dans le bus. On les transporte toute la nuit. Mais je suis pas assistant social, je suis machiniste-receveur * », poursuit le chauffeur.

Tous les soirs et pendant toute la nuit, des files d’attente se créent à l’entrée des bus de nuit. Et les véhicules sont presque complets à chaque trajet. « En fin de compte, le bus, c’est un hôtel », constate le chauffeur.

Compliqué de respecter la distanciation sociale dans ces conditions. « On donne des petits sachets de désinfectant. On a des lingettes. Mais c’est impossible de respecter les barrières de distance. Tout le monde est serré. Certaines personnes sortent du travail, certaines sont fatiguées, elles ont besoin de s’asseoir. »

« Je me suis fait agresser plusieurs fois »

Pour les femmes en particulier, ces bus de nuit peuvent s’avérer dangereux. « Ça dépend des bus et ça dépend par où le bus passe. Mais c’est rare qu’on se sente en sécurité. Après, avec l’habitude, on connaît les gestes à faire et à ne pas faire. Par exemple ne pas trop sortir le téléphone, ne pas avoir des objets de valeur, et la tenue surtout », témoigne une passagère.

Les conducteurs aussi doivent rester sur leurs gardes. « Je me suis fait agresser plusieurs fois. C’est le quotidien de tout machiniste, surtout la nuit. La dernière fois c’était avec une arme de deuxième catégorie. On a été au commissariat et puis la plainte a été classée sans suite », constate tristement le chauffeur.

11/05/2020 19:00
  • 911.3k
  • 545

472 commentaires

  • Isabelle P.
    un jour

    Respect

  • Ibrahima S.
    2 jours

    Vive la Régie Autonome transport Parisien, et leur personnel que dieu vous protège dans cette période de crise sanitaire

  • Steniere G.
    3 jours

    En Belgique pas de bus la nuit COURAGEUX LE GARS

  • Seynabou T.
    4 jours

    C’est le même problème partout alors. Je pense que New York est pire

  • Najat C.
    4 jours

    Un grand merci à ce chauffeur cest triste de voir des gens comme ça je suis malheureuse j aime biy que le monde change et que tout le monde puisse vivre mieux

  • Najat C.
    4 jours

    Il faut pas dire des clochards des gens sans abris la roue tourne et on sait pas demain qu est ce que nous peut arriver

  • Jacqueline K.
    5 jours

    Quel bordel macron tu ferais pareil

  • Hassan S.
    5 jours

    C honteux pour un pays comme la FRANCE

  • Stephane G.
    5 jours

    Quand on pense au nombre de bâtiment voir d immeuble de bureau chauffés et éclairé qui sont complètement vide 😢. ah on a de jolie stade de foot en forme de soucoupe volante mais on est pas capable de donner un toit à ceux qui n en on pas ..triste monde...

  • Blèze-Pascau J.
    6 jours

    Aberration. Tu fais quoi HIDALGO !?!?!?

  • Tovelove P.
    6 jours

    Faudrait aménager des bus comme dans harry potter 👍👍

  • Michèle C.
    6 jours

    Le monsieur avec la barbe blanche ne donne pas l'impression d'être sans logis depuis longtemps et a une belle éducation... comme quoi....

  • Juba S.
    29/05/2020 00:24

    Et ouiîiiiii la vérité que me macaron ne veut pas savoir rien de ses sdf ils sont sans intérêt pour son porte-monnaie je ss désolé vous les sdf de parler de vous ainsi j'ai beaucoup de respect pour vous

  • Anthony C.
    28/05/2020 23:29

    Sont pas des clochards juste des gens rejeté par la société qui ont faim et froid ce chauffeur a beaucoup de courage et c'est une très belle personne n'aime pas les rejeter

  • Christian V.
    28/05/2020 11:54

    Elle est belle la France

  • Mag G.
    27/05/2020 21:46

    Qu'elle misère, je croyais qu'avec Macron,il ne devrait plus y avoir de gens à dormir dehors.

  • Prisca L.
    27/05/2020 18:11

    humm

  • Christopher W.
    23/05/2020 15:05

    Allahou Akbar

  • Brigitte B.
    23/05/2020 09:58

    😞

  • Maguit M.
    23/05/2020 00:33

    On comprend mielleux les choses ils tuent beaucoup de personnes pour qu’elles puissent avoir des places dans le monde entier ceux que la bible en parle la rase jaune

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.