Bienvenue au concours de Miss France sirènes

Brut a suivi Adeline, Miss Mermaid Bretagne, au concours de Miss France sirènes.

“Ça a été un challenge, pour moi, de m’inscrire, parce que je n’osais vraiment pas passer le cap”

Adeline a commencé en faisant de la photographie en tant que modèle amateur. Un jour, la jeune femme décide de franchir le cap et de faire des photos en sirène. Couturière, c’est elle qui a fabriqué son tout premier costume. “J’ai utilisé un body de danse classique et je l’ai recouvert avec plein de petites écailles que j’ai achetées sur Internet et ça m’a pris facile un bon mois pour faire tout en entier.” Bien qu’enfermée dans des nageoires, elle explique se sentir totalement libre lorsqu’elle revêt son costume de sirène. “Étrangement, on a les pieds qui sont pris dans un étau, mais je me sens beaucoup plus libre dans l’eau avec cette nageoire qui me comprime finalement que quand je ne l’ai pas.Un concours "Miss albinos" pour lutter contre les discriminations

Ce concours, cela faisait plus de trois ans que la jeune femme voulait y participer. Et elle a pu compter sur le soutien de sa famille et de ses proches. “J’ai de la chance, c’est que mon entourage soit suffisamment ouvert, en fait, et ils me connaissent suffisamment bien pour accepter mes passions.” Désormais, elle tente de faire passer un message de bienveillance à toutes celles et ceux qui la regardent. “Ils dégagent des valeurs qui sont les miennes. Celles de l'acceptation de soi, de la passion. Si je peux vous donner juste un petit mot, c’est : vivez votre vie à fond, ne vous laissez pas avoir par le regard des gens, le jugementLindsey Cole, la sirène de la Tamise

avatar
Brut.