Une vie : Jean-Michel Aulas

Controversé, puissant, incontournable dans le foot français. Voici l’histoire du président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas.

Jean-Michel Aulas, président de club controversé

Sa carrière a été fulgurante, ses sorties médiatiques sont parfois critiquées : voici la vie du président de l’Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas.

Il est considéré comme l’un des plus grands présidents de l’histoire du football français mais aussi comme l’un de ses personnages les plus controversés, sa fortune est estimée à 600 millions d’euros : c’est Jean-Michel Aulas.

À 19 ans, il demande à être émancipé pour créer sa première entreprise

Jean-Michel Aulas naît le 22 mars 1949 à L’Arbresle, près de Lyon, de parents enseignants. Enfant, il pratique le ski, mais surtout le handball, où il évolue en première division nationale. Après le bac, il suit des études d’informatique, puis d’économie. En 1968, influencé par son père marxiste, il devient délégué syndical de l’Unef.

Au mois de mai, il monte à Paris, dort plusieurs nuits à la Sorbonne et prend part aux manifestations étudiantes. À 19 ans, il demande à être émancipé pour créer sa première entreprise alors qu’il est encore mineur (la majorité est à l’époque fixée à 21 ans). Il revendra la compagnie deux ans plus tard pour un montant 70 fois supérieur à la mise de départ.

Une rencontre décisive avec Bernard Tapie en 1987

En 1987, Jean-Michel Aulas rencontre Bernard Tapie, le président de l’Olympique de Marseille, sur le plateau d’une émission de TF1. Ce dernier le pousse à devenir président de l’Olympique lyonnais, ce qu’il acceptera en juin, à 38 ans. Le club évolue à l’époque en deuxième division. Il impose alors ses idées : gérer le club comme une entreprise, comme lorsqu’il défend les subventions versées par la mairie, en 1988.

En 1989, l’OL retrouve la D1. En 1991, il se qualifie pour la Coupe de l’UEFA. En 2001, Jean-Michel Aulas remporte son premier titre en tant que président de l’OL : la Coupe de la Ligue. Le club n’avait pas remporté de trophée depuis 1973. À partir de 2002, l’Olympique lyonnais remporte sept titres de champion de France consécutifs. Un record.

En 2004, il crée une section féminine à l’OL

En 2008, Lyon réussit le premier doublé coupe-championnat de son histoire. C’est aussi l’année du dernier titre de champion de France de l’OL. Il souhaite également promouvoir le football pour les femmes : en 2004, il crée une section féminine à l’OL. Avec six Ligue des Champions remportées, le club devient le plus titré de l’histoire de la compétition.

Durant cette période, Jean-Michel Aulas se met à façonner l’image du club en augmentant ses revenus commerciaux. Son modèle économique inspirera plus tard de nombreux autres clubs européens. En 2016, il inaugure le Groupama Stadium, d’une capacité de 59.000 places, pour remplacer un stade de Gerland vieillissant.

Visionnaire pour certains, excessif pour d’autres

Visionnaire pour certains, excessif pour d’autres, Jean-Michel Aulas divise, et n’hésite pas à attaquer les médias, l’arbitrage ou les dérives financières du PSG. Fervent utilisateur de Twitter, il s’attire régulièrement les foudres des autres supporters. En 2020, irrité par l’arrêt de la Ligue 1 suite à la crise du Covid-19 alors que l’OL n’était que septième, il multiplie les recours et les lettres aux parlementaires pour réclamer la reprise du championnat.

avatar
Brut.
3 juin 2020 06:28