retour

Pour Mélissa Plaza, le football féminin n'existe pas

Interview de l'ex-footballeuse à 36 jours de la Coupe du monde

Le football féminin n'existe pas

Pour Mélissa Plaza, ancienne joueuse en équipe de France, ce terme sous-entend que le standard de ce sport reste celui des hommes, et que le foot féminin n’est qu'une sous-discipline.

« Le problème que j'ai avec le terme « foot féminin », c'est que ça sous-entend que le standard, la norme, ça reste les hommes, et que le foot féminin ne serait qu'une sous-discipline », déplore Mélissa Plaza, ancienne footballeuse professionnelle.

Titulaire d'un doctorat en psychologie du sport, elle a raccroché les crampons. Aujourd’hui, elle s'intéresse au genre et aux stéréotypes sexués dans le sport. Elle ne nie pas qu'il existe des différences biologiques entre les hommes et les femmes, mais elle constate que les footballeuses souffrent des stéréotypes. Brut l’a rencontrée.

« Presque partout, les femmes sont obligées d'avoir un double emploi »

Ce sont exactement les mêmes règles, la même taille de ballon, la même taille de buts. La même taille de terrain. Le même nombre de minutes jouées par match. Et surtout, la même passion. Et puis, ce qu'il faut savoir, c'est que toutes ces joueuses n'ont pas du tout les mêmes conditions que les hommes. Il y a certains clubs où les filles sont professionnelles, c'est-à-dire qu'elles vivent entièrement et exclusivement du football. Mais ça concerne trois ou quatre clubs du championnat de France de D1.

Partout ailleurs, les footballeuses sont obligées d'avoir un double emploi. Elles ne se nourrissent pas du tout comme elles devraient le faire en tant qu'athlètes de haut niveau. Surtout, comme dans beaucoup de disciplines, les femmes n'ont eu le droit de jouer au football que depuis les années 70. C'était hier. Nécessairement, on part avec quelques décennies de retard. Ça reste un vrai problème et c'est peut-être, probablement, ce qui explique, en majeure partie, les différences que vous avez l'impression d'observer à la télé.

« Putain, mais tu frappes comme un mec, en fait »

Il y a des constats objectifs qui ne peuvent pas souffrir de la contradiction. C'est-à-dire que quand vous observez une répartition totalement sexuée dans les différents sports avant l'âge de 12 ans, avant que les différences biologiques entre les filles et les garçons ne deviennent significatives, il y a d'autres facteurs qui jouent et qui ne sont pas d'ordre biologique, mais d'ordre psychologique et sociologique.

Il y a quelques semaines, après que j'ai marqué un superbe but, un copain m'a dit, avec toute l'admiration qu'il pouvait me démontrer dans cette phrase : « Putain, mais tu frappes comme un mec, en fait. » Je lui ai demandé : « Tu essaies de me dire que je joue bien au foot ? » « Oui, oui, c'est clair, tu joues comme un mec. »

« Il faut, comme toujours, prouver deux fois plus ! »

Souvent, quand je dis à des gars que je rencontre pour la première fois que j'ai été joueuse professionnelle en équipe de France, la première question qu'ils me posent, c'est : « Tu penses que tu peux me battre au jonglage si on va faire un soccer tout à l'heure ? » Alors que ces gars-là, ils ont joué peut-être au maximum au niveau régional !

Ça se termine toujours de la même façon, puisque je suis une femme de défi et que j'adore aller leur mettre une pilule et voir leur déconvenue au sortir du terrain. Et ça se finit toujours comme ça : « Je te donne rendez-vous tout à l'heure au Five, match à 19h. » À la fin, ils sont admiratifs, mais il faut, comme toujours, prouver deux fois plus !

05/05/2019 19:55
  • 1.9M
  • 3.3K

2706 commentaires

  • Daouda S.
    23/11/2020 23:22

    Je suis un jeune joueur au Mali mon père ma promis si j'ai eut la d'ef je veut s'installer en France pour faire le foot mes ils est décédé j'ai mon diplôme tu peut m'aider sur vous plait Mercie

  • Frÿ B.
    03/11/2020 08:11

    De tout temps l’homme (comme tout être vivant) a eut ses préférences, qui peuvent varier en fonction du lieu et de la période, le foot est un divertissement pour bon nombre de français, si beaucoup préfèrent le foot masculin je vois pas ce qui dérange... on peut pas braquer un flingue sur la tempe des gens et les obliger à regarder le foot féminin. Elle a surtout l’air dégoûtée de pas toucher des millions comme un homme, c’est surtout ça qui l’embête!! Jouer les victimes deviens un effet de mode...

  • Dany B.
    02/11/2020 15:24

    Qu’y a-t-il de pire qu’une féministe ? Si ce n’est 2 féministes...

  • Ano T.
    01/11/2020 19:16

    Comme beaucoup de sportif mecs qui pratiquent d'autres disciplines que le foot en compet'....

  • Alexandre T.
    01/11/2020 16:53

    Ce n'est pas un problème de genre et de discrimination... Mais un problème économique et commercial. Si les footballeurs gagnent autant c'est grâce aux droits télé et aux sponsors. Médiatisons plus les matchs féminins et les salaires suivront... Un club, ne va pas payer des joueurs/joueuses qui ne rapportent pas... Les clubs sont des entreprises avant tout.

  • Edouard M.
    01/11/2020 13:13

    Tous cela c'est de la poésie..Le football masculin existe grâce au nombre de C... qui dépensent des sous (de la billetterie jusqu'au sponsoring en passant par les subventions publiques)Laissons le football féminin la ou il est.C'est la qu'il est le mieux..Go Girls GO!!!!

  • Dimitri R.
    01/11/2020 11:16

    ✌🏻

  • Claire B.
    01/11/2020 06:46

    !!

  • Guillaume J.
    31/10/2020 22:10

    Après il ne faut pas non plus essayer de faire aimer le foot féminin par pitié ou par culpabilité non plus moi perso ça ne m'a jamais intéressé et j'ai le droit! pour les autres sports il n'y a pas de polémique je comprends pas qu'est ce que le féminisme (encore) vient foutre la ! Elle est frustré que sont sport ne soit pas populaire on dirait ?

  • Nolwenn d.
    31/10/2020 21:08

    on s’en fou du foot féminin on veut du mâle alpha

  • Nicolas G.
    31/10/2020 18:46

    Dans ce cas, pourquoi aux états-unis où le foot est beaucoup plus considéré comme une pratique féminine, il y a un énorme écart de niveau entre les équipes masculines et féminines ? (Ex : usa u15 Dallas) Et c'est justement parce qu'il y a une catégorisation que le foot féminin a aujourdhui la possibilité de se développer

  • Simon G.
    31/10/2020 16:46

    Table c'est au féminin, ont dit une table! C'est pas juste! Ont devrais avoir une table pour les gars aussi!!

  • Dimitri B.
    31/10/2020 13:48

    Pour moi les mots servent à se comprendre quand on me dit foot féminin je comprends que c'est des filles qui jouent comme elle dit elles on des décennies de retard et pour les salaires on fait quoi ? On se force à regarder les matchs pour que les chaînes fassent de l'audience et que les sponsors suivent? Donnez du temps au temps c'est à leur fédération de données envie de jouer de créer un engouement

  • Maxime D.
    31/10/2020 13:19

    donne ton avis

  • Laurie Z.
    31/10/2020 12:41

    he bhe on est pas sorti de la berge avec des interviews pareilles

  • Benoît L.
    31/10/2020 11:12

    imaginez vous avez le niveau de u13 chypriotes et vous avez l’audace de demander à être professionnels et reconnus

  • Franck B.
    31/10/2020 09:18

    un commentaire ?

  • Aless B.
    31/10/2020 06:04

    Dans ce cas là pourquoi ne pas rendre le foot, et tous les sports mixtes ? Je pense qu'elle regrettera les conditions identiques 🙄

  • Royal P.
    31/10/2020 01:05

    Va faire de la course à pied alors !

  • Fanny G.
    30/10/2020 21:46

    😍😍