Tortue maraîchère : ils font pousser des légumes en mer

En créant une structure flottante pour cultiver, François arrive à produire des légumes tout en économisant 90 % d’eau douce. Brut l’a suivi.

“Si la mer vient à nous, allons à la mer”

François est à l’origine de la construction d’un jardin flottant en pleine mer. Avec cette structure, il réussit à faire pousser des légumes tout en économisant 90% d’eau douce. “Notre slogan, c’est : ‘Prendre le vivant comme modèle.’ Et beh, le vivant comme modèle, c’est les poissons qui nourrissent nos légumes. Ils sont là, au centre de notre catamaran, dans 4 m³ d’eau douce.” À Achères, des fruits et légumes au pied de la ville

Cette nouvelle manière de cultiver, cela fait partie de ce qui est appelé “l’agriculture hors sol”. “Elle met en œuvre des talents, effectivement, de bricolage, d’électricité, mais également de sens de la nature”. Avec une telle structure flottante, François utilise beaucoup moins d’eau douce qu’avec n’importe quel autre système de production. “Quelque part, les légumes, c’est la station d’épuration de l’eau des poissons. C’est pour ça qu’on fait un aller-retour, ça nous permet d’économiser 90 % d’eau douce. Quand on dit que les guerres de demain seront des guerres d’eau douce, c’est important.” La ferme collective de la Tournerie, un modèle pour l'agriculture de demain

avatar
Brut.