retour

Le "Healthy Business" selon Jean-Charles Samuelian-Werve

Supprimer les réunions, supprimer les managers, valoriser l'échec... C'est ce qu'a fait Jean-Charles Samuelian-Werve dans son entreprise. Voilà pourquoi.

Jean-Charles Samuelian-Werve : sa définition du « Healthy Business »

Le co-fondateur de la compagnie d’assurance Alan Jean-Charles Samuelian-Werve donne trois conseils pour allier croissance et bien-être en entreprise.

Jean-Charles Samuelian-Werve est le co-fondateur d’Alan, une entreprise française d’assurance santé. Dans son livre Healthy Business, il aborde la culture d’entreprise et comment on peut allier bien-être et croissance. « On pense que tout le monde devrait avoir le droit de bosser dans une entreprise en qui ils ont confiance et qu’ils aiment », explique Jean-Charles Samuelian-Werve.

Il souhaite ainsi faire évoluer la culture d’entreprise actuelle. Pour ce faire, il adresse ces trois principaux conseils aux dirigeants d’entreprises.

Valoriser l’échec 

Selon le co-fondateur d'Alan, en France, l'échec est très mal perçu : « On est pointé du doigt, on se fait virer si on a échoué. » Il s’agit pourtant d’une des conséquences de la prise de risque et de l’apprentissage. Dans son entreprise, on préfère valoriser l’échec.

« Un échec où on dit : "Bah, j’ai juste échoué", ça n’a pas trop de valeur. Mais un échec où on dit :  "J’ai appris ça, ça et ça, et ça me permettra de faire mieux la prochaine fois", c’est formidable, parce que ça nous aide à être meilleurs tout le temps. »

Les employés de chez Alan sont donc encouragés à prendre des risques. Par exemple, lorsqu’une personne a une idée et la partage, ses interlocuteurs lui disent d’abord ce qu’ils aiment. Ils conseillent ensuite des solutions afin d’améliorer l’idée. Ce processus permet de créer une « boucle positive », explique Jean-Charles Samuelian-Werve.

Supprimer les managers

Jean-Charles Samuelian-Werve et ses équipes ont opté pour un système sans managers.  « Parfois, il y a des gestions de projets, donc on a juste quelqu’un qui est responsable de gérer un projet. Mais ce n’est pas lui qui est nécessairement responsable de l’équipe. Après, on a l’autre rôle du manager : "Comment j’aide les gens autour de moi à grandir soit techniquement, soit personnellement" », indique le co-fondateur d'Alan.

L'entreprise a également mis en place un système de coaching. Chaque employé est relié à un coach interne, qui aide le salarié à se poser les bonnes questions sur sa carrière.

Par ailleurs, chaque semaine, les employés se fixent des objectifs à atteindre d’ici à la semaine suivante. « Après, bien sûr, on a une boucle de retours. C’est-à-dire si quelqu’un fixe des objectifs qui partent dans tous les sens, on va aider la personne à se concentrer sur les bonnes choses par des feedbacks positifs. » Selon lui, cette méthode a déjà prouvé son efficacité.

Supprimer les réunions

Au lieu des réunions traditionnelles, Jean-Charles Samuelian-Werve et son équipe passent par un forum Internet : « À chaque fois qu’il y a une réunion, on ouvre un post dans le forum et il y a une discussion avec les bonnes personnes pour arriver à une réponse. Tout le monde pourrait accéder à ces discussions, mais seuls ceux qui sont concernés le font, ou ceux qui ont envie de le faire. Ça permet d’éviter les boucles de mails, d’avoir une discussion sur un sujet à un endroit. Et ça, c’est super puissant. »

Ainsi, toute personne qui le souhaite a accès aux réunions et tout le monde est entendu. Cette méthode permettrait une meilleure transparence au sein des équipes. 

21/09/2020 06:24
  • 271.9K
  • 124
Brut - Le livre

87 commentaires

  • Ma L.
    27/09/2020 20:51

    , ....tu sais pq😉

  • Stan d.
    24/09/2020 10:46

    💪💪

  • Victor S.
    23/09/2020 20:54

    trop intéressant check ça !

  • Victor S.
    23/09/2020 20:53

    je devrais l'envoyer a tu sais qui ?

  • Mohamed E.
    23/09/2020 19:48

    Les structures pyramidales, le "mandarinat" juge-arbitre ! OUT le brainstorming en ligne ! IN Comme vous le faites pratiquer, M. Samuelian-Werve ! Bravo !!!

  • Hélène P.
    23/09/2020 17:08

    dream?

  • Rocotas M.
    23/09/2020 11:43

    C'est un idée, j' envoie ou mon CV? ^^

  • Dub V.
    23/09/2020 07:39

    Tant quon on a pas invente autre que le travail comme valeur sociétale ,ca serait sympa de meler bien etre et entreprise ... de virer ces comportements autoritaires contagieux

  • Jean H.
    23/09/2020 03:12

    Encore un consultant qui vend son baratin parfaitement inutile

  • Nora A.
    22/09/2020 21:11

    https://www.facebook.com/294332921209338/photos/a.294348374541126/661223021186991/

  • Francoise V.
    22/09/2020 19:19

    interesting no?

  • El P.
    22/09/2020 18:11

    Vous êtes top chez Alan !

  • Géraldine L.
    22/09/2020 18:08

    Si seulement j’avais évolué dans une boîte avec cet esprit... c’était tout le contraire, et c’est ce qui m’a fait quitter le système !

  • Raphaël H.
    22/09/2020 13:44

    Critique positive a utilisé avec modération... Critique constructive a utilisé le plus possible... Critique négative le moins possible.. voir jamais si possible... C'est du management..

  • Leo d.
    22/09/2020 09:52

    👍 A quand le statut coopératif pour faire profiter les salariés-sociétaires des bénéfices?

  • Damien B.
    22/09/2020 09:37

    C"est pas clair j ai du mal à comprendre mais ça semble bien 😃

  • Damien B.
    22/09/2020 08:53

    machine ce mec

  • Eric K.
    22/09/2020 07:24

    C beau de vouloir recycler les macronards mais pour eux on parle d échec volontaire et répété. Tu veux apprendre quoi à buzyn 😂

  • Fernanda I.
    22/09/2020 06:55

    Ça c'est SUPER!!!!!

  • Bernard D.
    22/09/2020 06:23

    Il y a quelques années les entreprises pour faire des économies d’échelles ont supprimé les cadres et la direction croyait pouvoir gérer en direct . Or ( a part quelques exceptions) les cadres sont là pour faire le tampon entre la direction et la base , ils sont là pour gérer les angoisses des salariés et celles des dirigeants . Les supprimer a été une grosse erreur , surtout avec les anciens qui étaient la mémoire de l’entreprise et le garant de l’équilibre de management . L’autogestion c’est bien mais a petite dose .

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.