Ukraine : la France touchée par la pénurie d’huile de tournesol

L’Ukraine est le premier pays exportateur d’huile de tournesol. Depuis le début de la guerre, les restaurateurs français sont impactés par la pénurie.

“C’est la guerre pour récupérer de l'huile”

Depuis le mois d’avril 2022, la France connaît une pénurie d’huile de tournesol. La principale cause : la guerre en Ukraine. Le pays est le plus gros exportateur au monde d’huile de tournesol avec 50 % des exportations mondiales.

“On est passés de 30 euros à 108 euros les 25 litres”, raconte Souheyla, propriétaire de la baraque à frites des puces de Vanves, partie à la recherche d’un bidon chez un grossiste.

“Tout le monde cavale pour récupérer un peu d’huile. Ça part en dispute” explique Prescillia, une autre restauratrice.

Pour faire face à la pénurie, les grossistes ont été contraints de rationner à la vente. Ici, chez Metro, c’est 2 bidons de 25 litres par personne et par jour.

“On a réussi à choper 2 bidons de 25 litres. Ça me permet de bosser pour ce mois-ci. Les deux bidons, ça nous a coûté 140 euros” déclare Souheyla.

Voici 5 dates pour comprendre l'histoire des tensions entre la Russie et l'Ukraine.

“Si j’en avais pas eu, j’aurais pas pu exercer”

“À la base, j’ai une double friteuse. Avec la pénurie j’en utilise qu’une seule. Normalement, un bidon, il me sert pour un week-end. Là, ça me sert pour deux week-ends. En fait, on ne peut pas se projeter sur le long terme”, explique Souheyla.

L’augmentation des prix entraîne la hausse du prix des frites vendues. “Ça impacte notre exercice, mais les consommateurs, ça impacte aussi leur pouvoir d’achat, ils consomment moins. C’est un cercle vicieux.”

Pour sanctionner l’invasion à l’Ukraine, l’Allemagne a suspendu l’autorisation de Nord Stream 2, le gazoduc qui devait la relier à la Russie. Mais problème : 40% de l’Europe dépend du gaz russe. Découvrez en vidéo le gaz au cœur des sanctions et tensions avec la Russie.

avatar
Brut.
3 mai 2022 19:05